Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 506 à 506 sur 950

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences. Série D, Sciences naturelles

Éditeur : Gauthier-Villars (Paris)

Date d'édition : 1979-10

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Format : application/pdf

Description : 1979/10 (T289,PART2)-1979/12.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5496019d

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34383065d

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34383065d/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 01/12/2010

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 97 %.
En savoir plus sur l'OCR


966 - Série D C. R. Acad. Se. Paris, t. 289 (19 novembre 1979)

Dans les cellules externes (qui forment une dizaine d'assises, à la surface de l'expiant), les mitochondries, fortement dilatées [fig. 4, (m)], peuvent déformer le cytoplasme pariétal, et constituer autant de saillies vers la vacuole. Ces altérations sont plus intenses que les précédentes. La plupart des cellules externes ne survivent que quelques heures, après le traitement thermique.

L'accroissement de la substance fondamentale des mitochondries est un phénomène général dans les tissus traités à 53°C, après une culture prolongée (plusieurs jours) à 26°C. Dans les explants portés à 53°C dans les 24 h. qui suivent le repiquage à 26°C, l'hypertrophie peut revêtir d'autres modalités. Dans certaines cellules, une grande vésicule claire [fig. 5 (v)] se constitue dans chaque mitochondrie. Limitée par une membrane simple, elle paraît dériver d'une seule crête, qui se serait fortement dilatée. La substance fondamentale forme une couche mince, comprise entre la vésicule et l'enveloppe de l'organite.

ÉVOLUTION ÂPRES LE RETOUR A LA TEMPÉRATURE OPTIMALE. ? Après le traitement thermique (5 mn à 53°C), suivi d'un retour à la température optimale (1 j à 26°C), plusieurs cellules internes ont des mitochondries globuleuses, ou allongées ( fig. 6), analogues à celles des témoins non traités. Les crêtes (c), multiples et dilatées, sont claires, alors que la matrice (s) est dense. D'autres mitochondries, encore hypertrophiées, conservent des crêtes minces, périphériques [ fig. 1, (c)], entourées d'amas granulo-fibrillaires (af). Le reste de la substance fondamentale demeure clair; la double membrane (mb) est très distincte.

Dans les rares cellules externes qui fonctionnent encore, peuvent coexister des mitochondries hypertrophiées et d'autres, réduites, globuleuses, avec des crêtes groupées, claires [fig. 8, (c)], entourées d'une substance fondamentale dense (s). Cet aspect reflète des

EXPLICATION DE LA PLANCHE Parenchyme vasculaire de Topinambour, cultivé in vitro.

Cellules internes : figures 1 à 3,6,7. Cellules externes : figures 4, 5, 8. Figure 1 : témoin; figures 2 à 5 : 5 mn à 53°C; figures 6 à 8 : 5 mn à 53°C, 24 h à 26°C.

Fig. 1. - Cellule externe d'un explant temoin.Ha.ns le cytoplasme pariétal, deux mitochondries (m) globuleuses, avec crêtes claires (c), et substance fondamentale dense (s) (G x 30 000).

Fig. 2. ? Après 5 mn à 53°C, malgré le traitement, mitochondries demeurées petites, globuleuses, et denses aux électrons, avec des crêtes (c) dilatées (G x 30 000).

Fig. 3. ? Quatre mitochondries, diversement hypertrophiées, avec une substance fondamentale (s) claire, et des crêtes (c), courtes, minces, et périphériques. Une mitochondrie déformée, au contact de la vacuole (v), semble presque dépourvue de crêtes. La double membrane (mb) n'est distincte que localement. Le cytoplasme, dense, est riche en ribosomes (rb) (G x 24000).

Fig. 4. - Cellule externe d'un explantat, après 5 mn à 53°C. Dans le cytoplasme opacifié, mitochondries (m) globuleuses, hypertrophiées, claires, avec des fibrilles (f) incluses; mb, membrane double (G x 24000).

Fig. 5. ? Mitochondrie globuleuse (diamètre 1,3 u), dont une crête s'est fortement dilatée (c); la substance fondamentale (s) est réduite à une mince couche périphérique; mb, membrane double (G x 30000).

Fig. 6. - Après 5mnà 53°C, puis 24 h à 26°C, dans une cellule interne, chapelet de mitochondries globuleuses, ou allongées, au contenu (s) dense, et avec des crêtes (c) claires et dilatées; rb, ribosomes (G x 30000).

Fig. 7. ? Mitochondrie allongée, avec des crêtes (c) fines, et des amas granulofibrillaires (af) dans une matrice (s) peu dense; mb, membrane double (G x 77 500).

Fig. 8. ? Dans une cellule externe, deux mitochondries globuleuses, d'aspect compact et dense, possèdent des crêtes (c) longues et groupées; mb, double membrane; rb, ribosomes (G x 77 500).