Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 142 à 142 sur 663

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Église Saint-Merry de Paris : histoire de la paroisse et de la collégiale, 700-1910 / par M. l'abbé Baloche,...

Auteur : Baloche, Constant (1856-1918). Auteur du texte

Éditeur : C. Baloche (Paris)

Date d'édition : 1912

Sujet : Paris (France) -- Église Saint-Merry

Sujet : Paroisse Saint-Merry (Paris) -- Histoire

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 2 vol. (VII-620 p.-[8] f. de pl.-[2] f. de dépl., 836 p.-[8] f. de pl.) : portraits, ill., plans, cartes, tabl. ; 25 cm

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 663

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : VilledePa1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5489765q

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8-LK7-37617 (1)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34219523p

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 25/05/2009

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 96 %.
En savoir plus sur l'OCR


ÉGLISE SAINT-MERRY DE PARIS. 121

môme tapissier qui, associé u Maurice Dubourg, travaillera dans la galerie du Louvre, que, dès avant 1557, feu Jacques Pinel avait fait faire des lapisscrics qui « servaicntallenlour du cueur de l'église de M. Saint Merry ».

Il convient de distinguer deux époques pour l'exécution des tapisseries de Saint-Merry.

Les unes, les plus célèbres, et aussi les premières en date, sont de 1581 à 1591; dessinées par Lcramberl, l'exécution en fut confiée à Maurice Dubourg.

Lcsautresont été faites, on ne soit par qui, sans doute dans les manufactures royales, pendant les dernières années du xvi* siècle, et le cours du xvnc; il en sera parlé spécialement dans la seconde parlie de celte élude. Le petit Livre anonyme de 1714, dédié aux paroissiens de Saint-Merry, nous sera un guide précieux.

TAPISSERIES DE DLHOURG

1584 à 1594

Citons d'abord une pièce curieuse dont l'original est à la Ribliolhèqiic de la Ville, acquis pour lasommede 25 francs, en 1877, ou plutôt de 70 francs, au dire de M. GuilTrcy, ancien directeur des Gobclins, et lui-môme négociateur de cet achat. C'est le texte du contrat passé entre Maurice Dubourg, ou Dubout, et les marguillicrs de la paroisse de Saint-Merry pour l'exécution d'une suite de tapisseries, destinées ù la décoration de cette église. Ces lapisscrics devaient représenter des scfiies de la vie de Jésus-Christ.

Un peintre alors en grundc réputation, Henry Lerumbert, chargé officiellement de dessiner les palrons de tapisseries pour le roi, avait composé vingt-sept sujets, a la demande des marguillicrs de Saint-Merry.