Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 93 à 93 sur 196

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Satires. Le lutrin (2e éd.) / Boileau

Auteur : Boileau, Nicolas (1636-1711). Auteur du texte

Éditeur : Bureaux de la publication (Paris)

Date d'édition : 1867

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 192 p. ; in-16

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 196

Description : [Les satires (français). Extrait]

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5436490f

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, YE-8781

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30120801h

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 10/09/2008

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 97


SATIRE X

SDR LES FEMMES

Enfin, bornant le cours de tes galanteries, Alcippe, il est donc vrai, dans peu tu te maries : Sur l'argent, c'est tout dire, on est déjà d'accord; Ton beau-père futur vide sou coffre-fort ; Et déjà le notaire a, d'un style énergique. Griffonné de ton joug l'instrument authentique. C'est bien fait. H est temps de fixer tes désirs. Ainsi que ses chagrins l'hymen a ses plaisirs : Quelle joie en effet, quelle douceur extrême, De se.Yoir caressé d'une épouse qu'on aime 1 De s'entendre appeler petit coeur, ou mon bon I De Yoir autour de soi croître dans sa maison, Sous les paisibles lois d'une agréable mère, Dé petits citoyens dont on croit être père I Quel charme, au moindre mal qui nous Tient menacer, De la voir aussitôt accourir, s'empresser, S'effrayer d'un péril qui n'a point d'apparence, Et souvent de douleur se pâmer par aYance I