Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 389 à 389 sur 486

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Dictionnaire de la noblesse : contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France. Tome 7 / par de La Chenaye-Desbois et Badier

Auteur : Aubert de La Chesnaye Des Bois, François-Alexandre (1699-1783)

Auteur : Badier, Jacques

Éditeur : Schlesinger frères (Paris)

Date d'édition : 1863-1876

Sujet : France -- généalogie

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 19 vol. ; in-4

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5424928x

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-LM1-27 (A,7)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34209079q

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 02/06/2009

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 96


8o7 FAY FAY 808

FAVEROLLES, autre famille: d'azur, à une branche de 3 cosses de fèves d'or, soutenues d'un croissant, & 2 étoiles en chef de même.

FAVIER, famille dont était JACQUES FAVIER, Baron de Méry-sur-Seine, Seigneur de Maifonrouge, Conseiller au Parlement en 1595, Maître des Requêtes en i6o5. II épousa Marie Charlet, dont il eut:

NOËL FAVIER, qui fut reçu Conseiller au Parlement de Dijon le 11 Juillet i632, puis au Grand-Conseil le 20 Avril 1634, & Président à Mortier au Parlement de Rouen en 1642. Dans un titre de l'Abbaye de SaintGeorges-du-Bois, il est dit Chanoine de la. Sainte-Chapelle, Abbé de Saint-Georges & Conseiller au Grand-Conseil. II mourut sans enfans de son mariage avec Marie de Mafparaut, fille de Pierre de Masparaut, Seigneur de Grandval, & de Marthe Thomas.

Les armes: d'azur, à 3 étoiles d'or, & un croissant d'argent en abîme.

FAVIER DE LANCRY. EDME-FÉLICIEN DE FAVIER DE LANCRY, Marquis de Bains, Boulogne-la-Grasse & Hanivilliers, a eu de son épouse, Louise-A.ntoinette de la Viefville, pour fils unique :

CHARLES-CÉSAR DE FAVIER DE LANCRY, Chevalier, Seigneur & Marquis de Bains, Capitaine de Dragons au Régiment de Nicolaï, marié, le 10 Septembre 1739, au Château de Tartigny, en Picardie, avec Marie-Sébastienne Lamoureux, fille aînée & principale héritière de Joseph Lamoureux, Chevalier, Seigneur de la Javellière, Tartigny, la Rouillère, le Grand-Pré, &c, Maréchal-des-Camps & Armées du Roi, Commandeur de l'Ordre de Saint-Louis, & ancien Gouverneur de Philippsbourg, &de Marguerite Trudaine, son épouse. Mercure de France, du mois de Décembre 1739, pag. 3i52.

Les armes : de gueules, à 3 concombres couchés d'argent, les queues en haut.

* FAVIÈRES, en Picardie, Diocèse d'Amiens: Terre & Seigneurie qui app.artenoit en partie à l'Abbé de Saint-Valéry, & en partie à un Seigneur particulier.

FAVRE. Voy. FAURE, en Savoie.

FAY (DE). Cette maison est originaire de Picardie. CUILLAUME DE FAY, qualifié Chevalier, s'établit en Bretagne, ayant obtenu du

Roi FRANÇOIS I''1', le gouvernement'des Ville & Château de Dinan & de Léon. II épousa Madeleine de Bois-Riou, dont sortit:

ALOUYS DE FAY, qui comparut aux montres de l'Evêché de Saint-Brieuc, dans les années 1536 & 1537. II épousa Catherine Madeuc, Dame de Guelhay, & de la Ville-Brasselet ouBresselet, dont naquit:

FRANÇOIS DE FAY, Seigneur de Guelhay, qui épouse Jeanne de Plusquellec. De ce mariage sortit :

THOMAS DE FAY, Seigneur de Guelhay & de la Ville-Brasselet, qui épousa Claude Métayer, Dame du Bois-Hermet, dont il eut :

TOUSSAINT DE FAY, Seigneur de Guelhay & de la Ville-Brasselet, allié, en 1641, à Marie de Cahideuc, dont vint:

SÉBASTIEN DE FAY, mort fans postérité.

" FAY'(DE)en Velay. Voici uneGénéalogie qui nous a été communiquée, dressée & imprimée par M. Gaslelier de la Tour, auteur de Y Armoriai des Etats du Languedoc, & qui doit être insérée dans l'histoire généalogique de cette Province,qu'il a annoncée depuis quelques années.

Cette Maison, une des anciennes du Languedoc, tire son nom de la Terre de FAY, dans le Haut-Vivarais. Elle a donné beaucoup de Chevaliers de Malte, deux Evêques, un de Poitiers & l'autre d'Uzès ; un Chambellan de CHARLES VII, & un Maréchal de France de nos jours. Elle a contracté des alliances avec les Comtes de Valentinois & de Diois, les Polignac,les Bermond-d'Andu\e, les Montmorency, la Fare d'Alais, la Vieuville, la Baume-Su^e, Grolée, Senneterre & autres grandes Maisons.

I. PIERRE DE FAY, Seigneur de Fay, en Vivarais, vivoit l'an 1000. II fit des donations à l'Eglise de Chanac, dépendante de l'Abbaye de Pibrac en Auvergne, dit le Gallìa Chriftiana. De Marie, sa femme, dont on ignore le surnom, il eut :

1. PIERRE, mort sans postérité;

2. Et PONS, qui fuit.

II. PONS DE FAY, Seigneur de Fay, de la Voûte, &c, qualifié Confularis (mot qui étoit anciennement un titre équivalent à celui de Comte, dit ì'PIiftoire Générale dit Languedoc, tom. II, pag. 290), vendit, avec son frère PIERRE, en 1197, une partie de son