Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 289 à 289 sur 486

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Dictionnaire de la noblesse : contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France. Tome 7 / par de La Chenaye-Desbois et Badier

Auteur : Aubert de La Chesnaye Des Bois, François-Alexandre (1699-1783)

Auteur : Badier, Jacques

Éditeur : Schlesinger frères (Paris)

Date d'édition : 1863-1876

Sujet : France -- généalogie

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 19 vol. ; in-4

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5424928x

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-LM1-27 (A,7)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34209079q

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 02/06/2009

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 96 %.
En savoir plus sur l'OCR


607 EST EST 608

bre 1722. (Voyez Y Armoriai général de France, reg. II, part. I.)

Les armes : d'azur, à un chevron d'or, accompagné de 3 fers de lances de même,posés 2 en chef & 1 en pointe.

ESTUER ou STUER DE CAUSSADE. Voyez QUELEN.

ESTUTT ou STUTT-DE-TRACY, ancienne Maison originaire d'Écosse, établie en Bourbonnois depuis l'an 1420, dont il existe une branche dans le nord de l'Angleterre, connue fous le nom de STOD, STUTT, STUDS, STUTVILS & STOTEVILS.

« On voit un STUTT, dit Stutvils, qui signa, comme témoin, un acte passé le 17 Avril n94, entre RICHARD, Roi d'Angleterre, & GUILLAUME, Roi d'Ecosse. Cet acte est tiré du capitulaire d'Holmentran.

GODEFROY DE STUTT fut, en 1492, un des Barons qui prêtèrent serment de fidélité à EDOUARD Ier, Roi d'Angleterre.

GUILLAUME DE STUTT-DE-LAGGAN épousa Jeanne Kikpetrik, dont:

1. JEAN DE STUTT, qui signa une donation faite par Will. Lart, Comte de Douglas, à l'Abbaye de Witthorn ;

2. Et THOMAS, qui fuit.

THOMAS DE STUTT épousa Jeanne de Williame-Gordon-de-Glencenne, & en eut:

JOHN DE STUTT , marié à Jeanet Swinton, dont vint:

WILLIAM.DE STUTT, qui épousa Mariota Manswell, de laquelle sortirent :

1. JOHN, qui s'établit dans le Weitmorsan, où il changea son nom en celui de STUTVILS; il eut postérité ;

2. Et WALTHER DE STUTT, qui épousa Eli% Herrics. i>

C'est ce WALTHER, autrement dit GAUTHIER D'ESTUTT, Gentilhomme Ecoffois, qui vint avec Jean Stuart, Comte de Douglas, au secours de CHARLES VI, & fut Officier de la Garde Ecossoife du Roi CHARLES VIL II épousa, en iq33, Anne Briffe-Formé, & reçut pour récompense de ses services, en 1440, la Terre d'Asle en Bourgogne, que ses defcendans possèdent encore aujourd'hui, & obtint des Lettres de naturalité en 1474. II fut père de

THOMAS D'ESTUTT, Seigneur d'Assay, allié, en 1476, à Anne le Roy de Saint-Florentsur-Cher, filse de Jacques le Roy, Ecuyer,

Seigneur de Saint-Florent. De ce mariage vint :

ALEXANDRE D'ESTUTT, Seigneur d'Assay, marié à Anne d'Affignies, Dame de SaintPère ; & 20 en 15 26, à Anne Régnier de Guerchy, fille de Pierre & de Perrette du Chefnay. II eut du premier lit :

1. FÉTI, tué à la guerre.

Et du second, entr'autres enfans :

2. FRANÇOIS, qui fuit.

FRANÇOIS D'ESTUTT, Seigneur de Saint-Père, Chevalier de l'Ordre du Roi, Archer de la Garde-du-Corps de Sa Majesté, Lieutenant dans la ville de Cosne.recut une Commission du Roi le 8 Mai 1662, pour aller en son nom commander en cette ville, & y empêcher les mauvaises pratiques de ceux de la Religion prétendue-réformée. Ces Lettres font contresignées Robertet. II épousa, le 12 Février i552, Reine ou Renée Boìffelet, fille d'Antoine, Ecuyer, Seigneur de la Cour, & de Marguerite d'Affignies. De leur mariage naquit :

FRANÇOIS D'ESTUTT, IIe du nom, CapitaineExempt de la première Compagnie des Gardesdu-Corpsdu Roi, qui épousa, le 18 Octobre i586, Françoise de Bar, Dame deTracy, qui lui porta en dot cette Seigneurie; & 20 le 28 Septembre i5g5, Marie de Buffévant, fille de Louis de Buffévant, Seigneur de la Grange-Chaumont, Gentilhomme ordinaire de la Chambredu Roi,Gouverneur de la Ville & Château d'Auxerre, & de Marguerite de Viau de Champlivaut. Du second lit il eut :

1. FRANÇOIS, qui suit ;

2. LOUIS,Chevalierde MâlteauGrand-Prieuré de France ;

3. Et JEAN, accordé, le 28 Octobre 1624, avec Gilberte de Caroble, Dame de Chassy. On croit qu'il fut père de

GUY D'ESTOTT, marié à Françoise de Bonin, dont vint :

LAURENCE D'ESTUTT, née en 1677, qui fut reçue à Saint-Cyr au mois de Juillet 1688, après avoir justifié qu'elle defcendoit d'ALEXANDRE D'ESTUTT, Seigneur d'Assay.

FRANÇOIS D'ESTUTT, III 0 du nom, Seigneur de Tracy, Mestre-de-Camp de Cavalerie, épousa, le 26 Juillet 1639, EdméedelaPlatière, de la famille du Maréchal de Bourdillon, & fille de Guillaume de la Platière, Sei-