Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 289 à 289 sur 486

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Dictionnaire de la noblesse : contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France. Tome 7 / par de La Chenaye-Desbois et Badier

Auteur : Aubert de La Chesnaye Des Bois, François-Alexandre (1699-1783)

Auteur : Badier, Jacques

Éditeur : Schlesinger frères (Paris)

Date d'édition : 1863-1876

Sujet : France -- généalogie

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 19 vol. ; in-4

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5424928x

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-LM1-27 (A,7)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34209079q

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 02/06/2009

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 96


607 EST EST 608

bre 1722. (Voyez Y Armoriai général de France, reg. II, part. I.)

Les armes : d'azur, à un chevron d'or, accompagné de 3 fers de lances de même,posés 2 en chef & 1 en pointe.

ESTUER ou STUER DE CAUSSADE. Voyez QUELEN.

ESTUTT ou STUTT-DE-TRACY, ancienne Maison originaire d'Écosse, établie en Bourbonnois depuis l'an 1420, dont il existe une branche dans le nord de l'Angleterre, connue fous le nom de STOD, STUTT, STUDS, STUTVILS & STOTEVILS.

« On voit un STUTT, dit Stutvils, qui signa, comme témoin, un acte passé le 17 Avril n94, entre RICHARD, Roi d'Angleterre, & GUILLAUME, Roi d'Ecosse. Cet acte est tiré du capitulaire d'Holmentran.

GODEFROY DE STUTT fut, en 1492, un des Barons qui prêtèrent serment de fidélité à EDOUARD Ier, Roi d'Angleterre.

GUILLAUME DE STUTT-DE-LAGGAN épousa Jeanne Kikpetrik, dont:

1. JEAN DE STUTT, qui signa une donation faite par Will. Lart, Comte de Douglas, à l'Abbaye de Witthorn ;

2. Et THOMAS, qui fuit.

THOMAS DE STUTT épousa Jeanne de Williame-Gordon-de-Glencenne, & en eut:

JOHN DE STUTT , marié à Jeanet Swinton, dont vint:

WILLIAM.DE STUTT, qui épousa Mariota Manswell, de laquelle sortirent :

1. JOHN, qui s'établit dans le Weitmorsan, où il changea son nom en celui de STUTVILS; il eut postérité ;

2. Et WALTHER DE STUTT, qui épousa Eli% Herrics. i>

C'est ce WALTHER, autrement dit GAUTHIER D'ESTUTT, Gentilhomme Ecoffois, qui vint avec Jean Stuart, Comte de Douglas, au secours de CHARLES VI, & fut Officier de la Garde Ecossoife du Roi CHARLES VIL II épousa, en iq33, Anne Briffe-Formé, & reçut pour récompense de ses services, en 1440, la Terre d'Asle en Bourgogne, que ses defcendans possèdent encore aujourd'hui, & obtint des Lettres de naturalité en 1474. II fut père de

THOMAS D'ESTUTT, Seigneur d'Assay, allié, en 1476, à Anne le Roy de Saint-Florentsur-Cher, filse de Jacques le Roy, Ecuyer,

Seigneur de Saint-Florent. De ce mariage vint :

ALEXANDRE D'ESTUTT, Seigneur d'Assay, marié à Anne d'Affignies, Dame de SaintPère ; & 20 en 15 26, à Anne Régnier de Guerchy, fille de Pierre & de Perrette du Chefnay. II eut du premier lit :

1. FÉTI, tué à la guerre.

Et du second, entr'autres enfans :

2. FRANÇOIS, qui fuit.

FRANÇOIS D'ESTUTT, Seigneur de Saint-Père, Chevalier de l'Ordre du Roi, Archer de la Garde-du-Corps de Sa Majesté, Lieutenant dans la ville de Cosne.recut une Commission du Roi le 8 Mai 1662, pour aller en son nom commander en cette ville, & y empêcher les mauvaises pratiques de ceux de la Religion prétendue-réformée. Ces Lettres font contresignées Robertet. II épousa, le 12 Février i552, Reine ou Renée Boìffelet, fille d'Antoine, Ecuyer, Seigneur de la Cour, & de Marguerite d'Affignies. De leur mariage naquit :

FRANÇOIS D'ESTUTT, IIe du nom, CapitaineExempt de la première Compagnie des Gardesdu-Corpsdu Roi, qui épousa, le 18 Octobre i586, Françoise de Bar, Dame deTracy, qui lui porta en dot cette Seigneurie; & 20 le 28 Septembre i5g5, Marie de Buffévant, fille de Louis de Buffévant, Seigneur de la Grange-Chaumont, Gentilhomme ordinaire de la Chambredu Roi,Gouverneur de la Ville & Château d'Auxerre, & de Marguerite de Viau de Champlivaut. Du second lit il eut :

1. FRANÇOIS, qui suit ;

2. LOUIS,Chevalierde MâlteauGrand-Prieuré de France ;

3. Et JEAN, accordé, le 28 Octobre 1624, avec Gilberte de Caroble, Dame de Chassy. On croit qu'il fut père de

GUY D'ESTOTT, marié à Françoise de Bonin, dont vint :

LAURENCE D'ESTUTT, née en 1677, qui fut reçue à Saint-Cyr au mois de Juillet 1688, après avoir justifié qu'elle defcendoit d'ALEXANDRE D'ESTUTT, Seigneur d'Assay.

FRANÇOIS D'ESTUTT, III 0 du nom, Seigneur de Tracy, Mestre-de-Camp de Cavalerie, épousa, le 26 Juillet 1639, EdméedelaPlatière, de la famille du Maréchal de Bourdillon, & fille de Guillaume de la Platière, Sei-