Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 219 à 219 sur 486

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Dictionnaire de la noblesse : contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France. Tome 7 / par de La Chenaye-Desbois et Badier

Auteur : Aubert de La Chesnaye Des Bois, François-Alexandre (1699-1783)

Auteur : Badier, Jacques

Éditeur : Schlesinger frères (Paris)

Date d'édition : 1863-1876

Sujet : France -- généalogie

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 19 vol. ; in-4

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5424928x

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-LM1-27 (A,7)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34209079q

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 02/06/2009

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 96 %.
En savoir plus sur l'OCR


467 EST EST 468

4. CHARLES, Chevalier de Malte, Commandeur de Morlane;

5. JACQUES, tige de ía branche des Comtes de Saillans, rapportée ci-après^

6. LOUIS, Chanoine & Comte de Lyon, Abbé de Belle-Aigue, Aumônier de la Reine ANNE D'AUTRICHE, Evêque de Clermont, après son frère mort le i5 Mars 1664;

7. Autre Louis, Chevalier de Malte, Commandeur de Tortebesse;

8. CATHERINE, femme de Georges de Ville- . mur, Comte de Pailhés ;

g. Et MARIE, alliée, en 1628, à Gaspard d'Alègre, Comte de Beauvoir.

XIV. JEAN-LOUIS, Comte D'ESTAING, Capitaine de 100 Chevaux-Légers, jeune homme de grande espérance, mourut en 1628, laissant de Louise, Comtesse d'Apchon, qu'il avoit épousée le 3 Mai 1617,

GILBERTE D'ESTAING, mariée à Gilbert de Langeac,

Langeac, de Dallet; Et ISABEAU, Religieuse de Sainte-Claire.

XIV. FRANÇOIS D'ESTAING, IIe du nom, Comte d'EsTAiNG, après la mort de son frère aîné, fut Capitaine-Lieutenant de 200 hommes d'armes, sous le titre de la Reine. Le Roi lui donna, le 20 Juin i653, un Brevet pour être Chevalier de ses Ordres, &, le 7 Mars 1654, commission aux Ducs d'Elbeuf & d'Arpajon, pour faire ses preuves. C'étoit une récompense due aux services du Seigneur d'Estaing, qui avoit empêché, en i633, la prise des fortes places de Mozun & de Murols. II mourut, à Troyes en Champagne, le 11 Avril 1657, & laissa de son mariage, contracté en 1616, avec Marie de Bufsy, Baronne de Meurville, de Spoid & de Sommellone, fille de Joachim de Bufsy, Marquis de Dinteville, & de Françoise de Saulx-Tavannes:

XV. JOACHIM, Comte D'ESTAING, qui se distingua, dans toutes les occasions, par son esprit & par son courage. Sa maison lui doit beaucoup pour en avoir recherché les antiquités avec un grand, soin. II avoit épousé, le 11 Août i65o, Claude-Catherine le Goux, morte le 13 Avril 1657,fille de Pierre, Seigneur de la Berchère , premier Président au Parlement de Bourgogne, puis en celui de Dauphine; 20 le 9 Novembre 1672, Anne de Catelan, fille de François, Conseiller d'Etat & Intendant des Finances, & Secrétaire du Conseil, & de Susanne Brachet de la Milletière. II eut du premier lit:

1. FRANÇOIS, qui suit ;

2. DENIS, Cadet dans les Gardes-du-Corps, mort le 6 Avril 1675 ;

3. JOACHIM, Prieur de Saint-Amand d'Estaing, & de Saint-Etienne de Chambon ;

4. ANNE-LOUISÉ, Religieuse aux Filles de Ste.- Marie du Faubourg Saint-Jacques.

Et du second lit:

5. FRANÇOIS-JOACHIM , nommé le Chevalier d'Estaing, Enseigne des Vaisseaux le iz Décembre 1702.

XVI. FRANÇOIS, IIIe du nom, Comte D'ESTAING, après avoir été Exempt des Gardesdu-Corps du Roi, se signala à la bataille de Fleurus en 1690, en qualité d'Enseigne des Gendarmes de la Reine, monta à la Lieutenance de cette Compagnie peu d'années après; fut fait Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de M. le Dauphin, puis Brigadier d'Armée, Maréchal-de-Camp le 29 Janvier 1702, dont il fit les fonctions dans l'Armée "d'Italie pendant toute l'année; se trouva à la prise de Bondanella le i3 Janvier 1703; commanda à Carpi dans le Modenois; fit battre un parti de 400 Allemands au mois d'Avril suivant; repoussa en Juin le Baron de Vaubourg, couvrit le Milanois pendant le reste de cette année; susnommé, le 10 Février 1704, Lieutenant-Général des Armées du Roi, chassa le 12 Mars suivant les troupes Impériales de Bobbio; défit le 20 Janvier 1705 un parti des troupes de Savoie près de San-Mauro; eut, en récompense de ses services, au mois de Mai suivant,legouvernementdeChâlons en Champagne, & la Lieutenance-Générale du pays Messin & du Verdunois, vacante par la mort du Comte de Vaubecourt, son beau-frère, tué près de Vigevano dans le Milanois, le 17 du même mois; servit au siège de Chivas dans le mois de Juillet; fut nommé, en Novembre

. de la même année, pour couvrir le Montferrat & l'Alexandrin ; se rendit, le i3 Juillet 1706, Maître du Château d'Aste, dont il prit

. la garnison à discrétion ; eut ordre de passer en Espagne, dans l'Armée commandée par le Duc d'Orléans ; servit à la prise de Lérida en Novembre 1707, après laquelle il fut envoyé par ce Prince avec 2000 chevaux pour établir les contributions dans toute la plaine d'Urgel & dans les'pays jusqu'à Tarragone ; eut, au mois de Juillet 1708, un corps de troupes fous ses ordres, commanda fur la Sègre vers Balaguier, pour couvrir les frontières d'Ara-