Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 120 à 120 sur 486

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Dictionnaire de la noblesse : contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France. Tome 7 / par de La Chenaye-Desbois et Badier

Auteur : Aubert de La Chesnaye Des Bois, François-Alexandre (1699-1783). Auteur du texte

Auteur : Badier, Jacques. Auteur du texte

Éditeur : Schlesinger frères (Paris)

Date d'édition : 1863-1876

Sujet : France -- généalogie

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 19 vol. ; in-4

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5424928x

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-LM1-27 (A,7)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34209079q

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 02/06/2009

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 96


269 ERL ERL 270

Lieutenant-Général des Armées du Roi, & Colonel d'un Régiment Suisse de son nom, entra au service de France à l'âge de 15 ans, dans la Compagnie de son frère ALBERT, au Régiment des Gardes-Suisses; en fut Lieutenant en 1640, Capitaine en 1658, après son frère; leva, de l'aveu de son Canton en 1671, un Régiment de son nom au service de la même Couronne. C'est le premier des 12 Régimens que la Nation Suisse a eu au service de France, & il est porté dans son Brevet de Colonel, que ce Régiment lui fut accordé en considération de son illustre naissance, & des services importans que ses ancêtres & fa famille ont rendus à la Couronne de France; il fut créé la même année Brigadier des Armées du Roi ; Maréchal-de-Camp en 1677, & Lieutenant-Général le 3 Septembre 1688; servit aux sièges de Montmédy en 1657, de Gravelines en 1658, de Maëstricht en 1673; se trouva à nombre d'actions de guerre fous le GRAND CONDÉ, qui l'honora de son estime & de son affection : il y reçut plusieurs blessures, & mourut à Argenteuil le 29 Octobre 1694, ayant embrassé quelques années auparavant la Religion Catholique, Apostolique & Romaine; il fut enterré dans l'Eglise de ce lieu où l'on voit son Epitaphe & son tombeau. Il avoit obtenu, lors de son abjuration, le titre de Bourgeoisie de Fribourg, pour lui & fa postérité. Il vendit auffi fa part de la Baronnie de Spietz au Général SIGISMOND D'ERLACH. De Marie-Catherine d'Auzon, son épouse, il laissa :

1. JEAN-BARTHELEMY, qui obtint une moitié de la Compagnie de son père, au Régiment des Gardes-Suisses, & une autre demiCompagnie au Régiment de Surbech, & mourut en 1693, d'une blessure reçue à la bataille de Nerwinde;

2. JACQUES-ANTOINE, qui fuit;

3. Et JEAN-JACQUES, dit le Chevalier d'Erlach, né en 1674, Grand-Croix de l'Ordre de St.- Louis, Lieutenant-Général des armées du Roi, & Colonel du Régiment des GardesSuisses. Il entra Cadet au Régiment des Gardes en 1693, se trouva à la bataille de Nerwinde où son frère fut blessé à mort; servit au siège de Charleroi ; eut en 1694 une demi-Compagnie au même Régiment, vacante par la mort de son père ; la commanda au camp de Compiègne en 1698, à l'armée de Flandre en 1702, 1703 & 1704; à la bataille de Ramillies en 1706, à l'armée de Flandre en 1707 ; à la bataille d'Oudenarde

d'Oudenarde 1708 ; à l'armée de Flandre en 1710; aux sièges de Douay & du Quesnoy en 1712 ; fut fait Brigadier des armées du Roi en 1719; devint Capitaine des Grenadiers de son Régiment, la même année; Maréchal-de-Camp en 1734, employé en cette qualité à l'armée du Rhin en 1735 ; fut fait Colonel du Régiment des GardesSuisses en 1736; Lieutenant-Général en 1738, Commandeur de l'Ordre de St.-Louis en 1739, Grand-Croix de cet Ordre en 1741 ; & mourut à Paris, le 4 novembre 1742, âgé de 62 ans. Il est inhumé dans l'Eglise Parossiale de St.-Eustache de cette Ville.

XIII. JACQUES-ANTOINE, Comte d'ERLACH, Page du Roi, puis Capitaine au Régiment des Gardes-Suisses en 1694, ensuite Capitaine de Grenadiers dans le même Régiment & Chevalier de St.-Louis, mourut le 9 Avril 1715, & est inhumé à Argenteuil. Il avoit épousé, en 1696, Louise - Marthe Stoppa d'Autremancourt ; fille d'Abraham Stoppa, Capitaine-Major du Régiment de ce nom, Major des Brigades des Armées du Roi, & de Marthe du Hamel, dont:

1. PIERRE, qui fuit ;

2. Et LOUISE-MARTHE, mariée, en 1729, à Joseph-Alexandre, Comte d'Anteroche, Maréchal-des-Camps & Armées du Roi, & Commandant de Bataillon au Régiment des Gardes-Françoises.

XIV. PIERRE, Comte D'ERLACH, Chevalier de St.-Louis, Brigadier des Armées du Roi, Capitaine de Grenadiers au Régiment des Gardes-Suisses, eut en même tems une Compagnie dans celui de Witmer, Suisse, est mort à Paris le 21 Mai 1741, & a été inhumé en l'Eglise Paroissiale de St.-Sauveur. Il avoit épousé, le 4 Mars 1734, Marguerite-Julie Stoppa, fille de Jean- Baptiste Stoppa, Capitaine au Régiment des Gardes-Suisses, & petite-nièce du fameux Pierre Stoppa, Lieutenant-Général des Armées du Roi, & Colonel du Régiment des Gardes-Suisses, qui fut chargé sous M. le Duc du Maine d'exercer les

fonctions de Colonel - Général des Suisses & Grisons. De ce mariage sont issus:

1. PIERRE-LOUIS, qui fuit ;

2. Louis-AUGUSTE, dit le Baron d'Erlach, lequel eut en 1741, à la mort de son père fa Compagnie de Witmer qu'il conserva jusqu'en 1742, ayant été alors pourvu de celle du Régiment des Gardes-Suisses, vacante par la mort de JEAN - JACQUES D'ERLACH,