Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 39 à 39 sur 508

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Nobiliaire et armorial de Bretagne. Edition 2,Tome 2 / par P. Potier de Courcy

Auteur : Potier de Courcy, Pol (1815-1891). Auteur du texte

Éditeur : V. Forest et E. Grimaud (Nantes)

Date d'édition : 1862

Sujet : Noblesse -- France -- Bretagne (France) -- Biographies

Sujet : Noblesse -- France -- Bretagne (France) -- Armoiries

Sujet : Noblesse -- France -- Bretagne (France) -- Généalogie

Sujet : Héraldique

Sujet : Bretagne (France) -- Armoiries

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 3 vol. (XVIII-471, 495, VII-262 p.) ; 27 cm

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 508

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Bretagn1

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : PaysLoir1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5406239c

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-LM2-34 (2)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30280065z

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 28/12/2009

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 100 %.
En savoir plus sur l'OCR


28 KER

Geoffroi, maréchal de Bretagne en 1370, accompagna du Guesclin dans la plupart de ses guerres ; Thomas, tué à la bataille de Nicopolis, en 1396. La branche aînée fondue dans Penhoët, puis la Touche-Limousinière; moderne : Cosquer-Rosambo. La branche de Coëtinizan et de Kérouzéré fondue dans Boiséon.

KERIMEL (DE), sr de Garsambic, par. de Pléguien, — de Kervéno, —de Kerudoret, — de la Villeneuve , par. de Plouha.

Maint, par arrêt du parl, de 1769 ; réf et montres de 1469 à 1569, par. de Pléguien et Plouha, év. de Saint-Brieuc.

D'argent à trois fasces de sable, au lion de même brochant.

Sylvestre, se présente par Alain, son fils, à la montre de 1469, paroisse de Plouha.

Cette famille paraît issue en ramage de la précédente.

KERIMEC'H (DE ), sr dudit lieu, par. de Bannalec, — de la Noë-Seiche, — de la RocheRousse, par. de Quessoy, — du Quillio, —de la Morandais, par. de Trémuzon,—de la Haute-Garde.

Réf. et montres de 1426 à 1535, par. de Bannalec, év. de Cornouailles, et Quessoy, év. de Saint-Brieuc.

D'hermines au croissant de gueules, qui est Kerimerc'h; aliàs : surmonté d'un écu d'or chargé de trois tourteaux de gueules, qui est Hautbois.

Alix, dame de Kerimerc'h, vivant en 1350, épouse Jean du Hautbois, dont René qui prit les nom et armes de Kerimerc'h et épousa Jeanne de la Feillée; Charles, t 1485, marié à Marguerite, dame de la Roche-Rousse; Thibaut, époux de Jeanne de Couvran, fondateur en 1503 des Cordeliers de Saint-Brieuc.

La branche aînée fondue en 1520 dans Tinténiac, puis du Breil de Rays.

KERINAN (DE), par. de Langadias, év. de Saint-Malo.

Seigneurie possédée primitivement par les Cadier, érigée en vicomté en 1598 en faveur des Trémigon, et possédée postérieurement par les familles d'Espinay, du Breil de Pont-Briant et de Bruc.

KERINCUFF (DE), sr dudit lieu, par. de Plouénan, — de Keredan, par. de SaintThégonnec. Réf. 1448, par. de Saint-Thégonnec, év. de Léon.

D'argent à deux fasces de gueules, accomp. en chef de deux roses de même. Moderne : Crec'hquérault.

KERINIZAN (DE) (ramage de Pont-l'Abbé), sr dudit lieu, par. de Loctudy. Réf. de 1426 à 1442, dite par., év. de Cornouailles.

D'or au lion de gueules, armé et lampassé d'azur, qui est Pont-l'Abbé, à la bordure engreslée de même (arm. de l'Ars.)

KERINIZAN (DE) , sr dudit lieu, par. de Plounéventer, —du Bréhonic, par. de PIounévez. Réf. et montres de 1426 à 1481, par. de Plounévez-Lochrist, év. de Léon. De gueules a cinq trèfles d'or en sautoir. La branche ainée fondue dans Rolland.

KERIOLET (DE), voyez GOUVELLO (DE).