Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 293 à 293 sur 508

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Nobiliaire et armorial de Bretagne. Edition 2,Tome 2 / par P. Potier de Courcy

Auteur : Potier de Courcy, Pol (1815-1891)

Éditeur : V. Forest et E. Grimaud (Nantes)

Date d'édition : 1862

Sujet : Noblesse -- France -- Bretagne (France) -- Biographies

Sujet : Noblesse -- France -- Bretagne (France) -- Armoiries

Sujet : Noblesse -- France -- Bretagne (France) -- Généalogie

Sujet : Bretagne (France) -- Armoiries

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 3 vol. in-4°

Format : application/pdf

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Bretagn1

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : PaysLoir1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5406239c

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-LM2-34 (2)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30280065z

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 28/12/2009

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 100 %.
En savoir plus sur l'OCR


280 PON

PONTANTOUL (DE), sr dudit lieu, par. de Plounévez-Lochrist, - de Menfaulet, par. de Cléder, —de Lesplouénan, par. de Plouénan, — de Kerrivoal, par. de Treffgondern.

Réf. et montres de 1427 à 1554, par. de Plounévez, Plouénan et le Minihy, év. de Léon.

D'hermines au sautoir de gueules.

La branche de Menfautet fondue dans Kerouzéré, puis Kerimel et Boiséon.

PONTARGLUIDIC (DE), sr dudit lieu , par. de Plougar.

Réf. et montres de 1444 à 1505, dite par., év. de Léon.

Guillaume, anobli en 1444.

PONTAVICE (DU) , sr dudit lieu, par. de Tremblay, —de Launay, par. d'Antrain, — de la Chaudronnais, par. de Beaucé, — des Landes, — de Saint-Laurent, — de la Binolays, — de la Hussonnais, — de la Genouillère, — du Boishenry, — des Renardières, — de Vaugarni, — de Rouffigny, — de Heussey, — de Monjandières.

Maint. à l'intend en 1699, et anc. ext. chev., arrêt du parl. de 1770, douze gén.; réf. et montres de 1478 à 1513, par. de Tremblay et Antrain, év. de Rennes.

D'argent à un pont de quatre arches de gueules.

Guillaume, écuyer de la retenue de Bertrand de Dinan, maréchal de Bretagne, en 1419; trois membres admis aux honneurs de la cour, depuis 1771 ; un lieutenant des maréchaux de France à Fougères en 1781.

Une branche de cette famille transplantée en Normandie, y a été maintenue en 1599 et 1666.

PONTBELLANGER (DE) (orig. de Normandie, y maint. en 1463), sr dudit lieu , —baron de Montbray, —sr des Préaux. D'hermines à quatre cotices de gueules (sceau 1392). Alice, abbessedeSaint-Sulpicede Rennes en 1529, 1 1546. PONTBELLANGER (DE), voyez AMPHERNET (D'). PONTBLANC (DE), sr dudit lieu, par. de Plouaret, év. de Tréguier. D'or à dix billettes de sable, 4. 3. 2 et 1.

Geoffroy, tué au sac de Lannion en 1346 ; Guyon, l'un des champions du combat des Trente en 1350.

Fondu dans Trogoff, d'où la seigneurie de Pontblanc a appartenu successivement aux Ploësquellec, Pont-l'Abbé, du Chastellier, Villeblanche , la Rivière et la Fayette.

PONTBRIAND (DE ), sr dudit lieu, par. de Saint-Briac, — de Belleville et des Salles, par. de Pleurtuit.

Réf. et montres de 1446 à 1479, dites par., év. de Saint-Malo.

D'azur au pont de trois arches d'argent, maçonné de sable; aliàs : d'argent à une fasce crénelée d'azur, les créneaux posés vers la pointe. (G. le B.)

Alain, croisé en 1190; Raoul, Jean et autre Raoul, abbés de Redon de 1396 à 1422.

Fondu en 1496 dans du Breil, et la seigneurie de Pontbriand a été érigée en comté en 1652, eu faveur de Tanguy du Breil, marié : 1° à Anne des Essarts, 2° à Marguerite Bernard. Du premier lit issut : Louis, comte de Pontbriand, dont la postérité s'est fondue en 1738 dans de Bruc ; du deuxième lit issut : Anne, sr du Pin, auteur des branches de Pontbriand et de la Caunelaye qui existent encore. Voyez BREIL (DU).