Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 9 à 9 sur 283

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Journal de l'École polytechnique / publié par le Conseil d'instruction de cet établissement

Auteur : École polytechnique (Palaiseau, Essonne). Auteur du texte

Éditeur : Imprimerie de la République (Paris)

Éditeur : Imprimerie impériale (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Bachelier (Paris)

Éditeur : Mallet-Bachelier (Paris)

Éditeur : Gauthier-Villars (Paris)

Date d'édition : 1858

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 25874

Description : 1858 (CAHIER37 = T21).

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k4336909

Source : Bibliothèque de l'Ecole polytechnique

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34378280v

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34378280v/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 13/08/2008

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 91 %.
En savoir plus sur l'OCR


Enfin, si l'on désigne par

la réduite de rang k

dans la fraction continue (2), Nk sera un polynôme du degré k ? i, et Dk un polynôme du degré

degré que nous désignerons, pour plus de commodité, par en. 2. Ces préliminaires établis, voici la question que je me propose de traiter

Connaissant les m ?+- i valeurs

d' une fonction entière et du degré m, <p(x), développer cette fonction en une suite ordonnée suivant les dénominateurs Dh (x) des réduites de la fraction continue (2), et étudier les propriétés de ce développement. Lorsqu'on cherche à résoudre ce problème, on est conduit à distinguer deux cas, suivant que dans la fraction

le degré n du numérateur est inférieur d'une ou de plusieurs unités au degré m -+- i du dénominateur.

Dans le premier cas, le problème est possible et déterminé; il est résolu par la formule