Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 55 à 55 sur 283

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Journal de l'École polytechnique / publié par le Conseil d'instruction de cet établissement

Auteur : École polytechnique (Palaiseau, Essonne). Auteur du texte

Éditeur : Imprimerie de la République (Paris)

Éditeur : Imprimerie impériale (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Bachelier (Paris)

Éditeur : Mallet-Bachelier (Paris)

Éditeur : Gauthier-Villars (Paris)

Date d'édition : 1858

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 25874

Description : 1858 (CAHIER37 = T21).

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k4336909

Source : Bibliothèque de l'Ecole polytechnique

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34378280v

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34378280v/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 13/08/2008

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 91 %.
En savoir plus sur l'OCR


IV.

Translation de /'a~*e. (2" Partie.)

24. Nous pouvons actuellement prendre pour terme de comparaison, au lieu de l'axe central, les deux axes remarquables que nous venons de découvrir. Cela nous permettra de donner à cette théorie une nouvelle forme plus avantageuse à quelques égards.

MOMENTS FOCAUX.

25. J'appellerai, pour abréger, moment ~cc~ d'un axe 0, celui qui correspond à des plans dont l'un passe par cet axe et l'un ou l'autre des deux axes focaux. Nous allons reconnaître, en effet, qu'ils ne se distinguent pas l'un de l'autre pour cette évaluation.

Nous passerons du système (0; x', y') à (F; x, y) par les formules

Le premier terme s'évanouit, puisque le moment de F est nul pour des plans quelconques. Quant au second Y my, nous l'évaluerons en multipliant par M l'ordonnée L sin Cd du centre de gravité, ce qui donne ~M'y == MLp sin =- ML/t,

et si l'on remarque que L/< est la surface du triangle FOF' le moment focal