Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 30 à 30 sur 328

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Histoire des tribunaux révolutionnaires de Lyon & de Feurs établis en 1793 par les représentants du peuple et liste des contre-révolutionnaires mis à mort ([Reprod.]) / Salomon de La Chapelle

Auteur : La Chapelle, Salomon de

Éditeur : chez tous les libraires (Lyon)

Date d'édition : 1879

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 4 microfiches ; 105*148 mm

Format : application/pdf

Description : Collection : Les archives de la Révolution française ; 6.2.2568

Droits : conditions spécifiques d'utilisation - Collection Les archives de la Révolution française

Identifiant : ark:/12148/bpt6k415085

Source : Bibliothèque nationale de France, Lb41-4969

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37241781h

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 91


Ils déclarent qu'ils n'ont jamais entendu établir aucun fédéralisme; qu'ils veulent l'unité et l'indivisibilité de la République; qu'ils regardent la Convention comme le seul point central et de ralliement de tous les républicains que les décrets émanés d'elle concernant l'intérêt général de là République doivent être exécutés.

Ils déclarent que, voulant maintenir dans le département l'ordre public, le régime des lois, le respect des personnes et des propriétés, la vraie liberté, ils résisteront de toutes leurs forces à l'oppression, quelque forme qu'elle prenne.

Ils déclarent que la liberté, l'égalité, sont les seuls sentiments qui les animent.

Cet arrêté est envoyé au général Kellermann, commandant en. chef de l'armée de la Convention.

Juillet. La Commission populaire républicaine et de salut public déclara qu'elle se rallie et invite tous les citoyens du département à se rallier auprès de la Convention, comme le point central de la République, en déclarant néanmoins 1° que le département ayant été calomnié sur les principes qui ont dirigé ses Commissaires, et étant sous le poids de décrets surpris à la Convention sur de faux rapports, il restera conformément à la loi en état de résistance à -l'oppression jusques au rapport des décrets rendus contre le département et la ville de Layon qu'il met sous la sauvegarde de l'honneur et de la loyauté du peuple du département les personnes et les propriétés des citoyens de ce département.

Arrête que cette déclaration sera envoyée à la Convention.