Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 719 à 719 sur 908

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1781

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1781.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35800

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 77


entre la protubérance annulaire & i'éminence olivaire & Santorim dans fa planche les a représentés comme très-rapprochés de ces dernières éminences. HaHerfe contente de dire qu'ils nainent du hilon qui répare les corps pyramidaux de la protubérance, & M. Sabatier, qu'ifs fortent du fillon qui fe trouve enn-e la protubérance & la moelle aioneée Je rapporterai ce que la dinedhm m~&it voir dans plufieurs fujets dont le cerveau avoit une grande confiance. Dans un la iixième paire nai oit des éminences pyramidaie~ & il. y avoit un petit filet en-defîus qui adhéroit au bord inférieur de la protubérance annulaire.

Dans deux autres, elle naiîibit uniquement des éminences pyramidales.

Dans un quatrième, elle étoit formée de trois filets de chaque côté, dont les internes étoient les plus déliés; les externes ~approchoient dans leur origine de i'éminence ovaire.

Dans un cinquième, la nxième paire étoit composée à fon orig~e, de cinq à fix filets, dont les plus courts adhéroient à l'éminence oiivaire; les autres fe portoient vers les corps pyramidaux.

Dans trois autres Sujets, elle étoit formée de deux cordons principaux, dont i intérieur étoit le plus délié. J'ai vu auffi quelquefois, mais rarement, le cordon intérieur être le plus gros; lis adhéroieht un peu à la protubérance, mais ils fe portoient vers les corps pyramidaux.

Quelquefois, dans le fond du lillon qui fépare la protubérance de la moelle dongée, il y a un petit cordon tran~Tf A~' avec lequel les nerfs communiquent auvent. Ii eft permis de conclure de ces recherches, que ~xièm~ paire naît principalement des corps pyramidaux, & quelquefois en même-temps de la protubérance annulaire cette origine lui donne une analogie marquée avec le nerf de ia Traite des nerfs, y?.

(h) Traité d'Anatomie, ~m<7,foo.

(i) Santoriai & M. Ctrardi ont oLfMYé ce cordon,