Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 49 à 49 sur 908

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1781

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1781.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35800

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 77 %.
En savoir plus sur l'OCR


prr~aMf!t<~ des rénexions fur cette règle, font l'objet de la première partie de ce Mémoire.

Elles fe bornent à obferver que la méthode adoptée pour évaluer les avantages ou les figues, n'en donne pas la valeur réelle, mais feulement une valeur moyenne; & que dans les cas où cette valeur moyenne peut être fubfUtuée à la valeur réelle, la règle établie donne la fëuie bonne méthode~ de prendre cette valeur moyenne, puisque cette règle procure la plus grat~dé égalité poffible entre les deux valeurs qu'ort prend l'une pour l'autre; & que toute autre règle introduirait Meceflairement une grande inégalité. e

Il ne le préfente donc que deux exceptions la première,, iorfque l'espèce d'égalité que la règle établit, fe trouve~ r &it par la nature des queftions, foit par des circonfiancesétrangères, être absolument illufoire; la féconde, ioriqu'it ne peut y avon' lieu de fubH.ituer la valeur moyenne à la valeur réelle,

Ces réflexions peuvent fervir à réîoudre les dimcuités qui font élevées contre la vérité & la généralité de cette règle. La féconde partie de ce Mémoire traite de l'application du calcul à la probabilité qu'un arrangement régulier en. dû à une intention de le produire, &. l'on y examine cette queûion dans plufieurs hypothèfes, comme celle où tous les Siemens font affujettis à ia. même régularité, où une partie feulement des élémens y eu: foumife, où l'on n'en connoit pas la totalité, où ils font en partie dBpoïcs luivant une loi ~éceSaire, où enfin l'on obferve à la fois dans la fomme totale des élémens, din~érente: combinai~ns qui paroident an.ttOB?er des mtentions contraires..