Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 228 à 228 sur 908

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1781

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1781.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35800

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 77


D~ 6'<~< < du Pied de

On peut prefque également adapter à ce niveau, tous !es gelloux & tous les pieds qui font en ufage pour les autres infh-umens, dans le nombre ddqueis il y en a de très-ingenicux; mais fi par des vues d'une fage économie, ou pour le rendre le plus fimpie & le plus aife à transporter qu'il foit pofflhle, on vouioit s'en tenir au néceflaire, voici celui que je pente qu'on devroit adopter.

Soit A B la tcte~pu extrémité fupérieure d'un pied d'infL trument qu'orTauraioin de revêtir de cuivre, & de tourner exadement, CZ~ la douiiie qui doit entrer ou tourner denus; on rivera u-!r la partie rupérieure D de cette douille, une double équerre ~6~ TY~ qui puine embraffer entre fes branches le corps du niveau L~fTV~ en faiffant de chaque côté environ une ligne de jeu; la hauteur des montans -F~ eu d'environ 18 lignes, ils font ouverts dans leur partie fupérieure par une ~ente d'environ 2 lignes de largeur &: de 6 lignes de profondeur ces fentes font devinées à recevoir les extrémités cylindriques d'une pièce /A~ attachée fous le niveau, fur iefqueiies il fe balance, comme un canon fur fes tourillons.

Du milieu de fa longueur G H de i'équerrc double, part une rég!e de cuivre j~, d'environ 3 pouces de longueur, qui s'avance, fuivant ia longueur du niveau, vers l'oculaire, & porte à ion extrémité une tête percée d'un trou taraudé, deftiné à recevoir ia vis qui foutient le niveau /?c, au moyen de iaqueue on peut ie faire mouvoir verticalement de quelques degrés au-dcflus & au-defÏbus de la ligne horizontale, ce qui eft plus que fumfant pour les ufages auxquels il eft defiiné; à l'égard du mouvement horizontal, la facilité qu'a fa douille du genou, de tourner doucement fur ia tête du pied, le procurera bien fufhfamment ia~ repréfente i'in~rument fur ton pied, & en état de fervir. Avant de quitter ia confh'uchon de ce m veau, je crois devoir recommander aux Artiftes qui le confh'uiront, de