search inAll Gallica

search form for All Gallica

    search in Books

    search form for Books

      search in Manuscripts

      search form for Manuscripts

        search in Maps

        search form for Maps

          search in Images

          search form for Images

            search in Periodicals

            search form for Periodicals

              search in Sound recordings

              search form for Sound recordings

                search in Scores

                search form for Scores
                  Close
                  Please type your search term
                  Close
                  Home Consultation

                  Full record

                  Fermer

                  Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

                  Auteur : Académie des sciences (France)

                  Éditeur : J. Boudot (Paris)

                  Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

                  Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

                  Date d'édition : 1702-1797

                  Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

                  Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

                  Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

                  Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

                  Type : texte,publication en série imprimée

                  Langue : Français

                  Format : application/pdf

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/cb32786820s/date

                  Identifiant : ISSN 19674783

                  Source : Archives de l'Académie des sciences

                  Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

                  Description : Variante(s) de titre : Suite des mémoires de l'Académie royale des sciences

                  Description : Variante(s) de titre : Mémoires de l'Académie des sciences... tirés des registres de cette Académie

                  Description : Etat de collection : 1700-1785

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 15/10/2007

                  Close
                  First issue for the year 1781 Previous issue 1781. Next issue Last issue for the year 1781
                  First page Previous page Page
                  Next page Last page (Screen 155 / 908)
                  Download / Print
                  Fermer la popin

                  Download

                  You can obtain several pages of this document as an electronic file. You may choose one of the following formats : PDF, single page JPEG or plain text.

                  Choose format :
                  PDF
                  JPEG (Only the current page)
                  txt


                  Choose to download:
                  full document
                  a portion of this document


                  By checking this box, I acknowledge having read conditions of use and accept them.

                  Close
                  Contribute

                  Report an anomaly

                  Want to report an anomaly on the following document :

                  Title : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

                  Author : Académie des sciences (France)

                  Url of the page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k35800/f155.image


                  Please describe the observed anomaly as exactly as possible,with the following proposals and/or the comment box.


                  Nature of the problem :

                  Wrong bibliographic data

                  Inconsistency between bibligraphic data and document posted

                  Blurred and truncated images

                  Incomplete Document or missing pages :

                  Incorrect or incomplete table of contents

                  Download problem

                  Unavailable Document

                  zoom

                  OCR/text

                  audio mode

                  Full Screen

                  other (please specify in comments)

                  Other (please specify in comments)


                  Comments :



                  Please leave us your email so we can respond :


                  Please copy the characters you see in the picture

                  The text doesn't conform to the displayed image

                  Close

                  Send by e-mail

                  Fermer
                  A mail has been sent A problem occured, the e-mail delivery failed. Please try again.
                  Close

                  Search module

                  Click here to toogle the search panel

                  Search results

                  Search this document

                  Rechercher dans ce périodique

                  The text below has been produced using a process called optical character recognition (O.C.R.). Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page.

                  The recognition rate for this document is 77 %.




                  D E S S C 1 E N C E S.

                  f.u' un bain de fable, elle a pris bientôt ia forme d'une belle
                  gelée très-claire & peu fbiide; cette gelée a laine beaucoup
                  moins de terre que ia iiqueur tirée de i'aikaii végétât, de
                  (orte que dans cette expérience i'afkaii minerai laine beaucoup
                  pius de terre non diffoute que i'aikaii végétai, & cela pro-
                  bablement parce que tous un même poids il contient une
                  quantité d'aikaii pur beaucoup moins conndérabie. li eft
                  ponibie qu'à parties égaies, un alkali ait plus d'action que
                  l'autre fur la terre argiieuie & fur les autres efpèces de terre;
                  mais on ne peut point juger par ces expériences de M. i'abbé
                  Fontana, du pouvoir qu'a l'action du feu pour détruire &
                  changer la nature des alkalis, comme il fe i'eft pepfuadë.
                  On voit par-là que lorsqu'on fait fondre de i'aikaii dans
                  un creufet, il doit en diffoudre de la terre; une partie de
                  cette terre refte enfuite fur iehitre, une autre partie refte
                  combinée avec i'aikafi, & fe dépofe peu à peu: fi on laiffe
                  cet aikali qui a été privé par ia calcination, de la plus grande
                  partie de fon acide crayeux, dans l'état de liqueur, & expofé
                  à i'air il reprend peu à peu de cet acide; ennn u l'on
                  fait évaporer cet atkaii ainfi préparé, après l'avoir faturé avec
                  un acide, avec ia précaution de iainer un petit excès d'alkali,
                  il fe forme fur la fin de i'évaporation une gelée due à la
                  terre qu'il tenoit en diuolution cette terre qui fe îépare des
                  alkalis, fur-tout lorsqu'on les a fondus dans un creulèt, n'en:
                  donc point un résultat de leur décompontion, comme on l'a
                  cru affez généralement.

                  Le rëûdu de ia distillation du nitre, forme d'abord une
                  liqueur en tombant en déliquescence, parce que l'alkali eft
                  dans l'état de cauûicité; mais à mefure qu'il reprend de i'acide
                  crayeux en rêvant expofé à i'air, il perd fa difpofition à fa
                  Suidhé, & c'en: ainfi qu'il fe convertit en gelée, & qu'il finit
                  par fe denecher i'enervefcence qui devient avec les acides
                  de pius en plus vive, à mefure qu'il s'éloigne de l'état fluide,
                  prouve ia vérité de cette explication.

                  Si l'on arrête ia décompofttion du nitre avant~qu'eife foit
                  achevée, le réfidu fait une efîerveicwnce pius ou moins vive


                  Source: gallica.bnf.fr / Archives de l'Académie des sciences

                  Share

                  Permalink on this document

                  Permalink on this page
                  Embeddable widget

                  Embeddable thumbnail
                  Send by e-mail

                  Blogs and social networks