Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 195 à 195 sur 1043

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1771

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1771.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35697

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 77 %.
En savoir plus sur l'OCR


consomme un peu plus de charbon de terre que les deux autres; mais la différence n'en: pas fort conUdérabIe, & il eu: probable qu'eue tient même à la qualité du charbon Au refle, comme on a droit de appeler que les machines à feu deuinées à fournir de l'eau à la ville de Paris feront auni parfaites qu'il eH poffible, &: qu'on emploiera le meilleur charbon pour les alimenter, on portera tout au plus bas., & on partira dans tout le refle de ce Mémoire d'après une confommation de ~o livres de charbon de terre en. vingt-quatre heures pour chaque pouce d'eau élevé à une hauteur de 110 pieds..

Après avoir euayé de donner une idée de la quantité de charbon de terre que confbmmera ia pompe à feu, il reUe à convertir cette même quantité en argent & à y* joindre par évaluation les autres dépendes qu'exige nécefïairement un pareil établiuement; Le charbon de terre de Moulins, pris à Charenton, fe vend communément <; o francs ia voie; celui d'Auvergne vaut quelque chofe de moins, mais la différence eiï: peu confidérable, & il eft de moindre qualité. On conçoit que dans une fourniture en grand il feroit poffible d'obtenir une réduction considérable fur le prix; auni M. d'Auxiron avance-t-il dans un de fes Mémoires que le charbon de terre deuiné à l'entretien de la machine à feu ne coûteroit pas plus de 4o francs la voie rendue à Paris, & qu'une Compagnie s'oru'e de l'y fournir à cette condition. Les différons ccfan'ciflëmens qu'on s'en: procurés pendant la rédaction de ce Mémoire, n'ont fait que confirmer ce qu'avance à cet égard M. d'Auxiron; aufït les calculs qui fuivent ont-ils été établis fur le pied de ~.o francs la voie.

(c) Les légères différences qui fe rencontrent entre les machines à feu de Bois-boflu j des Mes d'Anzain & de Montrelais, & qui femblent être au défavantage de cette dernière, n'ont Jans doute d'autre caufe que la différence de hauteur à laquelle ces~machines font utuées, par rapport au niveau de la mer. H ett contant que le fol de Montre!ais eft plus élevé que celui de la Flandre; au lieu donc de calculer la pulHance qui fait mouvoir la machine

d'après fe poids d'une cofonne de mercure de 28 pouces de hauteur, il faudroit peut-être calculer d'après le poids d'une colonne de 26 pouces & demi ou de 27 pouces tout au plus: on fent aifément que cette façon de calculer mettroit tout l'avantage du côté de la machine de Montrelais, & on a lieu de croire en effet qu'elle eu: !a mieux conftruite des trois. Ces réflexions n'ont été faites que depuis. !a rédaction de c~ Mémoire.