Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 1011 à 1011 sur 1043

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1771

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1771.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35697

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 77


C jL C ~f~ S. ·

Les pois & vefces ont bien réutH, mais tes féves ont manqué; ~ce qui fait un grand tort aux pauvres qui en font leur principale -nourriture, elles ont vaiu de quatre à cinq livres le boiffeau. F~ ET JT~/N f~

Comme le printemps a été froid, les foins & &!nfoi)is ont 'été bas, & ;t y en a en un quart moins que l'année dernière; mais ils étoient de bonne quaiité, fur-tout ceux qui ont été ferrés avant les pluies.

6'V~.Rrj'.

Les chanvres ont été bons quoique tendres, !a H!ane eto!t cependant chère & vatoit en branches cinquante à cinquante-deux livres le cent.

~t JS L Z: J? J'.

H a péri beaucoup d'abeilles pendant l'hiver, celles qui ont 'réfiné ont très-bien fait au printemps mais pendant les pluies &: les mauvais temps qui font venus avant fa moifibn, elles ont beaucoup confbmmé de leurs provinons, & on n'a vendu que fept livres le panier, qui, t'année précédente, auroit va)u dix & onze livres t ~parce que cette année les .paniers étoient légers & peu fournis demiei.

Y~fZ~ S.

'Yt n'y a point -eu de melons dans noti-e .province, mais il y 'en a beaucoup eu à Paris, & quoiqu'ils n'aient point été excefiens, ifs ont été meilleurs 'qu'on ne i'auroitcru, vu qu'il n'y a point eu de chaleur pour mûrir aucuns fruits.

N~ Y E T <C Z.~JV D.

Hn'y a point eu de gland, mais une demi-année 'de noix qm ont été petites hui)ées, & qui n'ont pas mûri parfaitement; en général les arbres foi'dUers &. nos arbres étrangers ont donné )ièspeu de fruit.