Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 704 à 704 sur 726

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1761

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1761.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k3559z

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 78


de o~ mais il eu: encore impoffible de ie fappo~r.. L'occultation de a de la Vierge par la Lune, du o Juin, donnoit- une longitude moindre: les immerfions du premier iateUi~ de; Jupiter indiquoient pareillement 03' i8", 03' ~ï", o~' 03' .z 4." pour la longitude: l'occultation de <y du Sagit~re m'a déterminé ~03' ~6". II feroit peut-être po~Me de diminuer ce nombre, mais non pas de l'augmenter, à moins que ce ne fût de 2 ou 3 fecondes au pbs, à caufe du petit nuage qui pana à l'infant de l'occultation de t'Étoiie. En admette cette augmentation, Japarafiaxe conclue de mon obfervation comparée avec celles du nord, dimmoeroit de o",o$ & de o i, n îa comparaiîbn ctoit etaM~ avec les autres <erMtKms, mais je ne crois pas même qu'il M!e admettre cette attgtsea'' tation. M. Daprès, fur fa Carte des Indes, place Ro~ue à 60~ c'e~-a-dife à 03 à i'e~ de I~is, C<9 ~C~ ~o

La di~rence d@! &a~ 6~ dea~

,03 pour parallaxe horizontale du Soleil; mais cette <M~' rence n eft pas anez con~tdérable pour no~s procu~ ~t~cb~

j.<' -'F.

qltl¡tae~

~L~' t~MhMï ~r plus courte difbnce' des centres obfervée, donne i o~ ï de parallaxe horizontale, fi h d~i

rence des demi4iit -I.t"¿~~

comme ~te-

dt~rence n'eit que de 9 i Cette détermïmtio~ peut êttC a~ez ~te, mais elle dépend d'éiëmens bien dëHeats. ? Enfin, fa comparaifon de mon ob~ervatMn avec eetïe Toboisk & celles d'Europe fur dernier contact inteneur de Vénus, donhepour~odejuin, ï o",o~ de pa~horizen. tale: je crois pouvoir m'tntcntr à cette déniée détermination, comme très-approchante du vrai, & établi par coniequent. la parallaxe horizontale du SoIeH apogée de io",oi dtns &s moyennes difiantes, de ïo",i 8 périme, de ïo",3<. Je fuis anuré que fi M. Ma~n veut bien'fe donner la peine de difcuter fun ob~atioa au~ ~cfupufetdement que j'ai fait