Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 704 à 704 sur 726

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1761

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1761.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k3559z

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 78 %.
En savoir plus sur l'OCR


de o~ mais il eu: encore impoffible de ie fappo~r.. L'occultation de a de la Vierge par la Lune, du o Juin, donnoit- une longitude moindre: les immerfions du premier iateUi~ de; Jupiter indiquoient pareillement 03' i8", 03' ~ï", o~' 03' .z 4." pour la longitude: l'occultation de <y du Sagit~re m'a déterminé ~03' ~6". II feroit peut-être po~Me de diminuer ce nombre, mais non pas de l'augmenter, à moins que ce ne fût de 2 ou 3 fecondes au pbs, à caufe du petit nuage qui pana à l'infant de l'occultation de t'Étoiie. En admette cette augmentation, Japarafiaxe conclue de mon obfervation comparée avec celles du nord, dimmoeroit de o",o$ & de o i, n îa comparaiîbn ctoit etaM~ avec les autres <erMtKms, mais je ne crois pas même qu'il M!e admettre cette attgtsea'' tation. M. Daprès, fur fa Carte des Indes, place Ro~ue à 60~ c'e~-a-dife à 03 à i'e~ de I~is, C<9 ~C~ ~o

La di~rence d@! &a~ 6~ dea~

,03 pour parallaxe horizontale du Soleil; mais cette <M~' rence n eft pas anez con~tdérable pour no~s procu~ ~t~cb~

j.<' -'F.

qltl¡tae~

~L~' t~MhMï ~r plus courte difbnce' des centres obfervée, donne i o~ ï de parallaxe horizontale, fi h d~i

rence des demi4iit -I.t"¿~~

comme ~te-

dt~rence n'eit que de 9 i Cette détermïmtio~ peut êttC a~ez ~te, mais elle dépend d'éiëmens bien dëHeats. ? Enfin, fa comparaifon de mon ob~ervatMn avec eetïe Toboisk & celles d'Europe fur dernier contact inteneur de Vénus, donhepour~odejuin, ï o",o~ de pa~horizen. tale: je crois pouvoir m'tntcntr à cette déniée détermination, comme très-approchante du vrai, & établi par coniequent. la parallaxe horizontale du SoIeH apogée de io",oi dtns &s moyennes difiantes, de ïo",i 8 périme, de ïo",3<. Je fuis anuré que fi M. Ma~n veut bien'fe donner la peine de difcuter fun ob~atioa au~ ~cfupufetdement que j'ai fait