Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 653 à 653 sur 726

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1761

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1761.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k3559z

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 78 %.
En savoir plus sur l'OCR


déterminées ci-deuns: la parallaxe horizontale CD delà Lune tirée de la formule de M. Clairaut étoit alors de 58", 8, dont le logarithme efi i o o la parallaxe horizontale Z)// pour Paris, étoit donc de i 6", & la réduction de la déciinaiton du point /V au point <7, .2.0" à Rodrigue, la parallaxe horizontale Z)~'étoitde oo",2., la réduction de la déclinaison o",i, celle de la longitude 0",7, & celle de la latitude o",i.

H s'eu: écoulé entre ie pan&ge de l'étoHe & celui du premier

bord de la Lune, 3' 01" à la pendule de M. le Monnier, réglée fur le mouvement des ÉtoHes & l'Étoile a précédé il faut donc ajoûter i à i'afcennon droite de l'Étoile, & la fomme 2.80~ 2. 5 fera faicenuon droite du bord de la Lune. De fan demi-diamètre i~j'ote 2 5 pour iademiépaineur du fil; le ren:e, t~ 4- converti en minutes d'afceiifion droite, donne 16' 2 ~6, que j'ajoûte à l'afcenfion droite du premier bord; la fomme 101~ 08' 5o",6 en: i'afcennon droite vraie du centre ,àii~ot'o"i~ m éridien de M. le Monnier ou à ï ï~ 01' ~.2." temps vrai, méridien de l'Observatoire, ou enfin à 11~' o/' 09" 2.0", temps moyen, même méridien.

De la diftance des deux bords de la Lune au zénith

observée par M. 'le Monnier, je conclus la dMtance du centre de 76d 6' 42",7, je n'ai point pris le milieu exact entre les bords, le demi-diamètre inférieur étant, par la rérraction, plus raccourci que le fupérieur. A cette dinance ajoûtez 4' 07" pour la rérraction, 20" pour la réduction du point C au point & retranchez-en ~2~ 4.i",o pour la parallaxe de hauteur, on aura, pour la distance mérkiienne vraie du centre de la Lune au zénith, 18' 2.8", 6 de laquelle retranchant la diflance obfervée de l'étoile au zénith, augmentée à caufe de la rérradion de 3' $4.8 il reliera 4.6", 2 pour dirlérence de hauteur méridienne, & par conféquent pour différence de déclinaison entre la Lune & l'Étoile. La déclinaifbn vraie de la Lune fera donc de 2 6~ 2.6' 2. i ",6 vers le lud au moment du paffage du centre, & par conséquent à celui du paffage