Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 391 à 391 sur 726

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1761

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1761.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k3559z

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 78 %.
En savoir plus sur l'OCR


a jeter aufli du côté gauche, ioMqu'il a commencé à jeter moins du droit. Ensuite il a discontinué à jeter du côté gauche la glande de ce côté s'en: diDipée, & il n'en a pas jeté davantage du côté droit; au contraire, il a encore moins jeté, Couvent même il a été piuXeurs jours fans jeter; ;& dans les derniers temps. iorfqu'ii jetoit.ia morve étoit blanche, moins épaitie &- fans puanteur. La glande qui refloit du côté droit étoit conudérabiement diminuée on a appliqué deuus un cauûique qui en a fait diŒHer un pus femblable par la couleur &: par la conliriance, à une eau deiavon, & qui pourriffoit fort promptement les longes. Les os de la tête qui étoient tuméftés, font redevenus dans leur état naturel,& les narines n'étoient plus chancreufes dans ces derniers temps, le jarret gauche étoit enrfé; il y avoit alors environ quatre mois qu'il n'avoit été purgé; la purgation a diffipé cette enHûre ii en: à obferver que c'étoit le jarret droit qui étoit enrié dans ie commencement de la maladie, lorfqu'ii eu ie farcin.

Ce cheval avoit repris de l'embonpoint, quoiqu'il jetât encore, parce que Ls chevaux morveux peuvent avoir de l'embonpoint, comme en peuvent avoir les hommes cacochymes. Ii y avoit deux ans qu'on gardoit ce chevai morveux, & depuis un an on n'avoit pas fait de progrès ienubies dans ia guériibn. M. de Croifmart, Commandant de la petite Écurie, zélé pour ie fervice du Roi & pour le bien public, ordonna qu'on ouvrit ce cheval après l'avoir tué; ce fut le t<~ du mois d'Avril dernier cette ouverture fe fit en prciënce de Ai. de Croiunart, qui me ht l'honneur de m'inviter a m'y trouver; nous reconnûmes tout dans un état naturel <Sc iain, à l'exception du côté droit de la tête, ou les unus zy~omatiques & maxillaires étoient encore imbus de l'humeur de morve, de même que la tubcronté de i'os maxillaire qui en étoit pénétrée.

H y avoit auui un re~e de ia glande adhérent à la ganache; le iobe droit des poumons étoit intérieurement rempli de tubercules; ce lobe avoit extérieurement des taches bleuâtres, ce que n'avoit pas le iobe gauche. Nous découvrimes un petit