Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 545 à 545 sur 838

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1752

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1752.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35505

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 83


à qui j'ai obligation des obfervations que j'ai rapportées, il y auroit lieu d'espérer qu'en peu de temps nos connoiHances s'augmenteroie)it conndérabiement. Le Canada en pouéde encore un dans M. Gautier, Médecin du Roi à Québec où il efl auni eftimé par fon habileté dans la Médecine, qu'il Fen: de l'Académie par Ïon zéie denntérefîe à communiquer fes obfervations à piuneurs de Tes Membres. M. Gautier m'en fait encore efpérer de nouvelles celles qu'il m'a bien voulu jfacriner & qui font une partie de celles que j'ai rapportées dans ce Mémoire, ne me iainënt aucun doute fur ce qu'il peut faire d'excellent en ce genre je dois les autres à M. !e Comte de la GaiiHoniere, qui, dans un temps où. il étoit occupé à procurer la paix & la tranquifiité à Québec afarmé par ies ennemis qui fembloietit vouloir l'attaquer, ne iaif!a pas de tourner fon attention fur les avantages qu'on peut tirer du pays même dans un temps de paix. M. de la Gaiiflîbniere fit ramaflër quantité de dirFérens minéraux dont il a bien voulu me gratifier, en me donnant même tempérance qu'if continueroit à me communiquer toutes les connoi~Tances qu'il pourra acquérir au moyen des correspondances qu'it a dans ce pays, que l'utilité de fes habitans & de toute la France même lui empêchent de perdre de vue. EXPLICATION DES FIGURES. PLANCHE I.

LA figure représentée dans cette planche en: celle de l'empreinte d'un pofUon, qui pourroit être une Murène. Cette empreinte s'eft faite tùr une ardoise de Blatteiiberor du canton de Ghris en Suiffe. Cette empreinte a plus de treize pouces de long on y compte celle de trente-cinq arêtes plufieurs de ces arêtes font caffées en deux, comme on le voit en jS, B les arêtes des nageoires s'y voyent auni. On a marqué C, C, C, celles de la nageoire iupérieure ou du dos celles des nageoires latérales & antérieures ou qui font proches de la tête, & qu'on a nommées espèces de barbillons en décrivant cette empreinte dans le corps du Mémoire, ~bnt défignées par D, D.