Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 328 à 328 sur 838

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1752

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1752.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35505

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 83


<:onm'uites, ne m'ayant donné lieu de penfer qu'eues étoient .moins exactes qu'étiez ne m'avoient paru d'abord, je prends le parti de les publier, ann que les Astronomes jugent de leur précinoH ou en corrigent les défauts.

Dans l'ouvrage que je mets au jour, je me contente de tonner les Tabies, fans rendre compte des moyens par iefqueîs je fuis parvenu à leur donner l'ordre qu'elles ont, ni de ceux ;<iont j'ai fait ufage pour conm'uire les Tables de ia parallaxe horizontale de la Lune, élément que je n'ai catcuié que depuis fimpreffion de ma théorie. Ce font ces deux objets que je vais imiter dans fe Mémoire que je préfente à l'Académie. ARTICLE PREMIER.

Formules de la parallaxe ~y/?M~ Z-? Lune. S. i. La parallaxe horizontale de la Lune peut -être re~ardée comme inverfement proportionnelle à ia dittance de 'cet am'e à la Terre, quoiqu'à proprement parler cette di~;tance ne foit inverfement proportionnelle qu'au finus de J& .paraMaxe car un angle qui ne varie que de à 8 minutes, & qui dans fbn /M<?;ww/w n'en: que d'environ un degré, peut évidemment être ~uppo~é croître & décroître en même proportion que fon .finus.

Cela pdîé, l'équation de l'orbite de la Lune que j'ai donnée,, trouve naturetiement difpofëe de manière à représenter la :parai!axe: car eiio~ contient d'un côté une contante divifée .par la diltance ou rayon vecteur, & de l'autre, fa valeur exprimée en quantités dépendantes de la longitude vraie; en. forte qu'il ne s'agit que d'y faire entrer la longitude moyenne la place de !a longitude vraie, fi i'on veut avoir la parallaxe ~exprimée de la même manière que les autres éJémens de la théorie de la Lune. Reprenons donc l'équation de l'orbite 'que l'on trouve, /7<~ de ma théorie, & obfervons d'a-bord de mettre des .indéterminées à ia place des coëmciens t€n nombres, tant ;pour abréger que pour réfoudre le problème dont il s'agit, d'une manière plus générale.