Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 796 à 796 sur 865

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Mémoires de l'Académie des sciences de l'Institut de France

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Firmin-Didot (Paris)

Éditeur : Gauthier-Villars (Paris)

Date d'édition : 1827

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 44652

Description : 1827 (T7).

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k32227

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb343783130

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343783130/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 89 %.
En savoir plus sur l'OCR


-MÉMOIRE

SUR

.LA COMPOSITION DES MOMENTS EN MÉCANIQUE.

PAR M. POINSOT.

Lu à l'Académie des Sciences, le 17 septembre 1827.

QUELQUES géomètres ont pu lire une note que M. Poisson a publiée dernièrement sur la composition des moments en mécanique (i), et d'où il résulterait que cette composition, toute semblable à celle des forces appliquées sur un point, a été trouvée d'abord par Euler, d'un autre côté par M. Laplace et que depuis, nous n'aurions guère fait autre chose que d'en donner de nouvelies démonstrations, ou d'en tirer quelques nouvelles conséquences.

Cette note de M. Poisson, sur un point si connu de l'histoire de la mécanique, et où l'auteur. n'a d'autre objet que cette supposition toute nouvelle dont je viens de parler, ne paraît pas avoir besoin d'être réfutée. L'erreur est d'autant plus frappante, qu'il s'agirait de voir aujourd'hui, non pas dans quelque manuscrit jusqu'à présent ignoré, mais dans

( c) Bulletin universel cles Sciences etc., 1827, tom. vII', 294.