Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 339 à 339 sur 865

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Mémoires de l'Académie des sciences de l'Institut de France

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Firmin-Didot (Paris)

Éditeur : Gauthier-Villars (Paris)

Date d'édition : 1827

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 44652

Description : 1827 (T7).

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k32227

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb343783130

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343783130/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 89 %.
En savoir plus sur l'OCR


Ou voit qu'en général cette résultante n'a pas la même direction que les déplacements qui font produite. Mais on peut toujours la décomposer en deux autres forces, l'une parallèle et l'autre perpendiculaire à la direction des déplacements. Lorsque la seconde force se trouvera en même temps normale au plan de l'onde, elle n'aura plus aucune influence sur la propagation des vibrations lumineuses, puisque, d'après notre hypothèse fondamentale, les vibrations lumineuses s'opèrent uniquement dans le sens de la surface des ondes. Or, nous aurons soin de ramener à ce cas tous les calculs'relatifs aux vitesses de propagation; c'est pourquoi nous allons nous borner à'déterminer la composante parallèle aux déplacements.

Les angles que cette direction fait avec les axes sont X, Y, Z; les cosinus des angles que lés mêmes axes font avec la

la' cos.X b'cos.Y Y c'cos.z par conséquent,

résultante, sont, a9 f~X~ 1 b' fs.Y~ 1 J, par conséquent, le cosinus de l'angle que la résultante fait avec la direction du déplacement est égal à

Or, il faut multiplier ce cosinus par la force f pour avoir sa composante parallèle à cette direction; la composante que BOUS cherchons est donc égale à

Si nous appelons v= cette composante de la force élastique, afin que la v.itesse de propagation correspondante soit repré-