Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 299 à 299 sur 424

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : L'Ami de la religion et du Roi : journal ecclésiastique, politique et littéraire

Éditeur : A. Le Clère (Paris)

Éditeur : Imp. Bailly, Divry et Cie (Paris)

Éditeur : De Soye et Bouchet (Paris)

Date d'édition : 1815

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 114571

Description : 1815 (T3,N53)- (T3,N78).

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k31583q

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32691240k

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32691240k/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 72 %.
En savoir plus sur l'OCR


relation est d'un ouicier distingue, qui comma~doit <Ians la citadelle de. Valence pendant'que'le Pa~pe Pie Vt y étoit détenu, et e!Ie a été puNiée'par~Sa: veuTe, en Angleterre. On assure qu'elle a~été-èi~voyée en France à une personne d'un étàt~ët ~uh caractère respectables, qui croit le récit authentique. Si en efîet cette relation est du général de Mercif, en sa quahté de témoin oculaire, il étoit plus en .état que qui que se soit de donner des défaits circonstanciés SL&'ce qui s'est passé pendant la détestioa du saint Pérè~ qu'l! ne quittoit point, et dont sa condùMe-Iùi,a~oh mérité la confiance. Son récit néanm0ms''n*ëst pOHtt nehe.en faits; it esterai qu'il n'embrassé pâs~uh long espace de temps; les ordres du Directoire pour se. saisir de la personne du Pape, chez les Chartreux* de Florence, et pour le transférer en France, ne datant que de la nn d'avril ou du commencement de mai ~799? Pape étant mort a la nn-du mois d'août suivant; ce n'est donc qu'un'intervalie'de quatre mois, Jequél, passé en prison,J~' peut pas .fournir beau- coup d'évenemens. Aussi ie gcnéraî de Merc~ se bomé-t-it à racoater que le Pape, ayant'été arraché de ~ee de son palais à Rome, après avoir passé quelque temp-s à'SiennQ, dans un couvent de Domiaicains, aNa chercher un. asi!e dans la Chartreuse de Florence; que lorsque ptût au Directoire d'en taire sortir imviei]Iard,dba*t l'umque occupation étôit de prier, etquin'avoit au~cune force, aucuns moyens à opposer a ses ennemis. peur !e transférer à Valence, le général Cbampionnet fut chargé d'exécuter cet ordre,. et fit d'une' tna~tcre qm dut satisfaire ses commettans; c'est-à-dire qu'il n'épargna rien-de ce qui pou voit abreuver ce T 2