recherche dansTout Gallica

Formulaire de recherche pour Tout Gallica

    recherche dans Livres

    Formulaire de recherche pour Livres

      recherche dans Manuscrits

      Formulaire de recherche pour Manuscrits

        recherche dans Cartes

        Formulaire de recherche pour Cartes

          recherche dans Images

          Formulaire de recherche pour Images

            recherche dans Presse et revues

            Formulaire de recherche pour Presse et revues

              recherche dans Enregistrements sonores

              Formulaire de recherche pour Enregistrements sonores

                recherche dans Partitions

                Formulaire de recherche pour Partitions
                  Fermer
                  Aucun mot recherché, veuillez saisir un terme.
                  Fermer
                  Accueil Consultation

                  Notice complète

                  Fermer

                  Titre : Le Magasin pittoresque / publié... sous la direction de M. Édouard Charton

                  Éditeur : [s.n.] (Paris)

                  Date d'édition : 1833-1938

                  Contributeur : Charton, Édouard (1807-1890). Directeur de publication

                  Contributeur : Desportes, François. Rédacteur

                  Type : texte,publication en série imprimée

                  Langue : Français

                  Format : application/pdf

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/cb32810629m/date

                  Identifiant : ISSN 17707080

                  Source : Bibliothèque nationale de France

                  Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32810629m

                  Description : Périodicité : Hebdomadaire ; bi-mensuel ; mensuel

                  Description : Etat de collection : 1833 (année 1)-1912 (sér. 2, t. 13, année 80)

                  Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Pam1

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 15/10/2007

                  Fermer
                  Accéder au premier volume de l'année 1854 Accéder au volume précédent 1854 (A22). Accéder au volume suivant Accéder au dernier volume de l'année 1854
                  Première page Page précédente Page
                  Page suivante Dernière page (Vue 185 / 416)
                  Télécharger / Imprimer
                  Fermer la popin

                  Téléchargement

                  Vous avez la possibilité de récupérer un fichier informatique contenant plusieurs pages de l'ouvrage. Ce fichier peut être au format Acrobat PDF, JPEG monopage ou texte non structuré txt. Vous pouvez ainsi consulter le document sous ces différents formats et les imprimer.

                  Choisissez le format du fichier:
                  PDF
                  JPEG (Seulement page à page sur la page en cours)
                  txt


                  Choisissez de télécharger :
                  le document entier
                  une sélection du document


                  En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utilisation et je les accepte.

                  Fermer
                  Contribuer

                  Signaler une anomalie

                  Vous souhaitez signaler une anomalie sur le document suivant :

                  Titre : Le Magasin pittoresque / publié... sous la direction de M. Édouard Charton

                  Auteur :

                  URL de la page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k314378/f185.image


                  Merci de décrire l'anomalie rencontrée le plus précisément possible, grâce aux propositions ci-dessous et/ou à la zone de commentaires.


                  Nature du problème :

                  Données bibliographiques erronées

                  Incohérence entre les données bibliographiques et le document affiché

                  Image(s) floue(s) ou tronquée(s)

                  Document incomplet ou page(s) manquante(s) :

                  Table des matières incohérente ou incomplète

                  Problème de téléchargement

                  Document inaccessible

                  zoom

                  OCR/texte

                  mode écoute

                  mode plein écran

                  autres (à préciser dans le champ commentaires)

                  Autres (à préciser dans le champ commentaires)


                  Commentaires :



                  Laissez nous votre courriel afin que nous puissions vous répondre:


                  Veuillez recopier les caractères que vous voyez dans l'image.

                  La saisie n'est pas conforme à l'image affichée

                  Fermer
                  Acheter une reproduction
                  Fermer la popin

                  Acheter une reproduction

                  Pour commander une image en haute définition au sein de ce document, merci de sélectionner la page souhaitée puis de cliquer sur "Acheter une reproduction". Par ce moyen, seule la commande d'images à l'unité est possible. Si vous souhaitez commander un nombre important d'images ou pour toute autre demande, merci de nous contacter via ce formulaire

                  Fermer

                  Envoyer par courriel

                  Fermer
                  Un courriel a été envoyé au destinataire Suite à un problème technique, le courriel n'a pas pu être envoyé. Veuillez réessayer, s'il vous plaît.
                  Fermer

                  Module de recherche

                  Cliquez ici pour replier le module de recherche vers la gauche ou pour l'ouvrir

                  Résultats de la recherche

                  Maine: 10 pages trouvées

                  p.15
                  L'ouverture, basse et encombrée de jamais ni heureux ni malheureux par notre volonté ou par terre et de fragments de rocher, conduit par une pente à notre faute, c'est faire même affront à la conscience hu- un double vestibule large d'environ 25 pieds et long de 45 maine

                  p.160
                  A travers la foret il mène sa compagne

                  p.190
                  FEMELLE, o~ DE CULTURE vraie I\"' nous P~ M °~ a désirer de >es L EPUCA'l'10N gQ.~m~ OtP DE LA CULTURE lui ressembler, est le plus noble apanage de la nature huDE maine, je pourrais ajouter, des natures célestes

                  p.263
                  Ayant demandé à un pâtre de cette province, qui avai mené des chèvres près d'une de mes stations, quelle étai l'origine de cette dénomination, dont ses compatriotes s< montraient si ouënsés -Je ne sais, me dit-il en souriant finement, si je doi: vous répondre

                  p.293
                  Sitôt les petits venus, elle les mène quelque temps, mais elle les abandonne plus tût que les autres, pour se remettre à pondre immédiatement

                  p.331
                  elle nous mène en laisse, elle nous aiguillonne, elle nous condamne à une torture'à la fois odieuse et désirée

                  p.362
                  L'escalier dont nous venons de parler mène à un bassin dont l'aspect seul prouve qu'on est dans une résidence royale, ce que le visiteur ne devine pas d'abord, lorsqu'il arrive par l'entrée ordinaire

                  p.363
                  Jamais il n'avait mené une vie aussi pénible

                  p.374
                  de SMnt-CMmcat, près Saumur (Maine-et-Loire

                  p.408
                  depuis tasagacitë du barbet, l'inteUigence du chien de ber- ~'SE'a8-'co)onne~i\"nc9etoto o\"~ 'i–ï' Un )' ger, jusqu'au dévouement du terre-neuve et du grand chien de i'institut'veut Men nous' adresser quctques'oServations au S de des Aines l'article Intitule Jt/adame de 5(ae7 a Ccp~ef. Le mot e entre l'esprit es pes et la béante e ne doit pas être attribué a M. Matthieu de MontmorenM, espnt digne et scrieux, Ms-eioign~ de t'ombre même d'un madrigat on croit qu'i) p'\")t e)re plus convettaMement

                  Rechercher dans ce document

                  Rechercher dans ce périodique

                  Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs.

                  Il a été généré par O.C.R. Le taux de reconnaissance obtenu pour ce document est de 92,91 %.




                  181

                  MAGÀS!N P!TTORESQUE.

                  Au-dessus de chaque couveuse, on avait inscrit sur le orties. La chose la plus difficile à obtenir, c'est le glous-
                  mur la date de la mise en incubation c'est une mesure sement de rappel. On a proposé de le remplacer par nn petit
                  utile pour le bon ordre et pour les dispositions à prendre grelot attaché au cou. C'est encore un procédé qui a peu
                  à l'époque de l'éclosion. Il arrive souvent, en effet, que des de succès généralement. Rien ne peut suppléer le cri na-
                  chapons, élevés exprès, sont chargés de la conduite des turel, qui reste seul soumis à l'empire de la volonté.
                  jeunes, afin que la mère conserve la faculté de pondre; il Nous avions si souvent entendu parler de la possibilité
                  faut alors pouvoir !m donner à la fois plusieurs couvées. de connaître à certains signes quels sont les œufs qui doi-
                  Cette méthode offre encore l'avantage de concentrer sur un vent produire des mâles et ceux qui ne donnent que des
                  même point les soins multiples de t'étevage. femelles, que nous avons voulu profiter de l'occasion pour
                  On a beaucoup parié de l'éducation particulière de ces nous instruire. Il paraît qu'aucun caractère ne peut guider
                  chapons. La première condition qu'ils doivent remplir, c'est d'une manière certaine, ni la place du germe, ni la forme
                  d'être bien francs. On choisit les plus doux; on les met atlongée ou arrondie de l'œuf. Le seul soin que l'on doive
                  ensuite dans une chambre avec de jeunes poulets dont prendre, est de rechercher quels sont les ceufs qui ont le
                  la mère est emprisonnée sous une mue. Après quelques plus de jaune, de les choisir frais pondus, et d'attendre
                  jours de contact avec les poulets, les chapons consentent sou- ensuite le résultat de la couvée, qui est de pur hasard quant
                  vent a en prendre soin alors on enlève la mère, et on les aux sexes.

                  laisse seuls avec leurs petits adoptifs. Ce procédé est bien Parmi les soins généraux qu'il faut prendre pour obtenir
                  préférable et réussit plus souvent que celui qui consiste à de bons résultats, il importe de ne pas oublier celui du
                  les griser avec du pain imbibé de vin ou d'eau-de-vie, et choix des couveuses, qui devront être douces, bien emplu-
                  meilleur surtout que la flagellation de la poitrine avec des niées, pas trop lourdes, et n'ayant pas surtout d'ergots trop

                  Mnc ar)g)aisc. Dessin dn Chartes Jaeque.

                  longs. Une bonne poule peut couvrir de quinze à vingt œufs. seront au contraire excitées, quand on en aura besoin, par
                  l'endant les vingt et un jours que dure l'incubation, il est quelques jours de nourriture échaunante, notamment par de
                  parfaitement inutile de retourner les œufs. Le phénomène la graine de chénevis.

                  qm porte la poule a couver se traduisant principalement par H faut remarquer qu'on possède actuellement des races
                  une véritable congestion sanguine à la région pectorale, elle spéciales, les cochinchinoises, qui changent bien l'économie

                  cherche naturellement à faire disparaître le feu qu'elle res- de ces anciennes méthodes. C'est ce que nous verrons en
                  sent, et alors elle se frotte contre ses œufs, qu'elle réchauffe traitant ce sujet. La suite à Mtc 0!t&lt;fe livraison.
                  ainsi et retourne en même temps chaque fois qu'elle vient

                  reprendre ses fonctions après ses repas. Du reste, ce chan-

                  gement de place des œufs n'est pas indispensable. L'homme ne veut pas s'avouer à lui-même que ses peines,
                  Dans les derniers jours de la couvaison, entendant ses plaisirs, sa naissance, sa vie, sa mort, sont, dans la
                  déjà tes petits crier, la mère néglige de se lever pour aller grande unité, ce qu'est pour nos yeux la forme d'un nuage,
                  manger, Il faut absolument prévoir ce cas, et la retirer de la chute d'une feuille, la fuite d'une onde. D'un souffle nous
                  dessus te nid autrement elle pourrait mourir de faim on en détruisons une plante d'un effort de notre pied, de quelques
                  a vu des exemptes. Quand on connaît celles qui présentent gouttes de liquide, nous anéantissons des myriades d'in-
                  ces dinicnttés, mieux vaut les empêcher de couver, soit en sectes; te monde en va-t-il moins son train accoutumé?
                  les mettant à la diète, soit en leur pratiquant une saignée Tandis que les nations périssent, que les races d'hommes
                  de quetques o'rammc.s sous faite. Les bonnes couveuses s'éteignent, la terre garde ses moissons, ses forêts, ses


                  Source: gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

                  Partager

                  Permalien sur ce document

                  Permalien sur cette page
                  Lecteur exportable

                  Vignette exportable
                  Envoyer par courriel

                  Blogs et réseaux sociaux