search inAll Gallica

search form for All Gallica

    search in Books

    search form for Books

      search in Manuscripts

      search form for Manuscripts

        search in Maps

        search form for Maps

          search in Images

          search form for Images

            search in Periodicals

            search form for Periodicals

              search in Sound recordings

              search form for Sound recordings

                search in Scores

                search form for Scores
                  Close
                  Please type your search term
                  Close
                  Home Consultation

                  Full record

                  Fermer

                  Titre : L'Univers. , Algérie / par MM. les capitaines du génie Rozet et Carette. États tripolitains / par M. le Dr Ferd. Hoefer. Tunis / par le Dr Louis Frank,...

                  Auteur : Rozet, Claude-Antoine (1798-1858)

                  Auteur : Carette, Ernest (1808-1890)

                  Auteur : Frank, Louis (1761-1825)

                  Éditeur : Firmin Didot frères (Paris)

                  Date d'édition : 1850

                  Sujet : Algérie -- Histoire

                  Sujet : Algérie -- Géographie

                  Sujet : Tripoli (Liban)

                  Sujet : Tripoli (Libye)

                  Sujet : Tunis (Tunisie) -- Histoire

                  Type : monographie imprimée

                  Langue : Français

                  Format : 3 parties en 1 vol. (32-347-128-228 p.-[7] f. de pl.-[1] dépl.) : carte et pl. gravées ; in-8

                  Format : application/pdf

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/bpt6k30796c

                  Source : Bibliothèque nationale de France

                  Relation : Notice d'ensemble : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39203147m

                  Relation : Titre d'ensemble : L'Univers : histoire et description de tous les peuples

                  Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308770555

                  Description : Comprend : États tripolitains ; Tunis ; Précis historique des révolutions de Tunis

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 15/10/2007

                  Close
                  First page Previous page Page
                  Next page Last page (Screen 321 / 732)
                  Download / Print
                  Fermer la popin

                  Download

                  You can obtain several pages of this document as an electronic file. You may choose one of the following formats : PDF, single page JPEG or plain text.

                  Choose format :
                  PDF
                  JPEG (Only the current page)
                  txt


                  Choose to download:
                  full document
                  a portion of this document


                  By checking this box, I acknowledge having read conditions of use and accept them.

                  Close
                  Contribute

                  Report an anomaly

                  Want to report an anomaly on the following document :

                  Title : L'Univers. , Algérie / par MM. les capitaines du génie Rozet et Carette. États tripolitains / par M. le Dr Ferd. Hoefer. Tunis / par le Dr Louis Frank,...

                  Author : Rozet, Claude-Antoine (1798-1858)

                  Url of the page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k30796c/f321.image


                  Please describe the observed anomaly as exactly as possible,with the following proposals and/or the comment box.


                  Nature of the problem :

                  Wrong bibliographic data

                  Inconsistency between bibligraphic data and document posted

                  Blurred and truncated images

                  Incomplete Document or missing pages :

                  Incorrect or incomplete table of contents

                  Download problem

                  Unavailable Document

                  zoom

                  OCR/text

                  audio mode

                  Full Screen

                  other (please specify in comments)

                  Other (please specify in comments)


                  Comments :



                  Please leave us your email so we can respond :


                  Please copy the characters you see in the picture

                  The text doesn't conform to the displayed image

                  Close

                  Send by e-mail

                  Fermer
                  A mail has been sent A problem occured, the e-mail delivery failed. Please try again.
                  Close

                  Search module

                  Click here to toogle the search panel

                  Search results

                  Search this document

                  The text below has been produced using a process called optical character recognition (O.C.R.). Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page.

                  The recognition rate for this document is 92.82 %.




                  ALGËME

                  30t

                  Ben Arach, dans le Bas-Chétit Mascara
                  obéissait à son beau-frère, Ben Tarn);
                  à Tlemsen l'autorité était aux mains
                  de Bou Hamedi tous ces personnages
                  appartenaient à des grandes familles de
                  marabouts, et jouissaient déjà à ce titre
                  d'une influence considérable sur les
                  populations. Chacune de ces vastes cir-
                  conscriptions de commandement était
                  subdivisée en arrondissements moins
                  étendus, à la tête desquels il placa des
                  chefs qui exerçaient, avec letitre d'agha,
                  une autorité administrative et militaire.
                  Toute l'organisation adoptée par t émir
                  semblait inspirée par ces deux pensées
                  principales <° entretenir la ferveur reli-
                  gieuse dans les tribus en la faisant ser-
                  vir à fortifier l'administration; don-
                  ner à la population une constitution
                  militaire vigoureuse, afin de la prépa-
                  rer à chasser, par un effort unamme et
                  énergique, les chrétiens de la terre d A-
                  frique quand le jour de la guerre sainte
                  serait venu.

                  ËYÉQUE D'ALGER; ACTES ADMINiS-
                  TRATIFS. Parmi !és mesures irnpor-
                  tantes prises par le gouvernement pour
                  hâter le développement de la puissance
                  française en Algérie, it faut menttonner
                  l'érection d'un siège épiscopal à A!ger.
                  Deux ordonnances royales du 25 août,
                  approuvées par le pape dans te mois de
                  septembre, constituerentcet eveehe,ety y
                  no)T)mérenti'abbé.Dupuch,grand-v)caire
                  de Bordeaux. L'organisation de 1 admi-
                  nistration civile fut modifiée par une
                  ordonnance du 31 octobre 1838. Les
                  services civils furent placés sous t au-
                  torité du gouverneur général, qui eut
                  sous ses ordres un directeur de l'inté-
                  rieur, un procureur général et un direc-
                  teur des finances. Le directeur de l'in-
                  térieur remplacait t'intendant civil.
                  Chaque chef de service devint plus mde~
                  pendant l'un de l'autre et fut rattaché
                  en même temps d'une manière plus di-
                  recte à l'autorité du gouverneur géné-
                  ral. On établit des sous-directeurs de
                  l'intérieur à Oran, à Bône, à Alger.
                  M Guyot succéda avec le titre de d rec-
                  teur de t'intérieur à M. Bresson, inten-
                  dant civil.

                  SITUATION GENERALE. Le terri-
                  toire que la France s'était réserve dans
                  la province d'Alger ne fut le théâtre
                  d'aucun événement important pendant

                  les neuf premiers mois de l'année 1839.
                  Sans se faire illusion sur la durée d'une
                  paix dont plus d'un symptôme pouvait
                  faire présager la rupture, le gouverneur
                  vénérât mit à profit cette espèce de trêve
                  pour pousser avec activité les travaux de
                  routes et de desséchements. Des postes
                  furent établis au pied de l'Atlas, entre la
                  Chiffa et le tLhamisà l'est, afin de proté-
                  sertaMétidja. La province d'Oran était
                  tranquitte; t'abseocepro!ongéed Abd-ei-
                  Kader, retfnu dans l'est poury organiser
                  son autorité, semblait avoir favorise
                  l'apaisement du fanatisme et des senti-
                  ments hostiles contre nous. Dans la pro-
                  vince de Constantine notre domination
                  se consolidait; si sur quelques points
                  les indigènes protestaient contre notre
                  pouvoir par ['assassinat de nos partisans,
                  par des brigandages commis sur les
                  routes et par des lenteurs à acquitter
                  leurs contributions nulle part nos co-
                  lonnes qui parcouraient le pays pour
                  réprimer ces méfaits et punir les cou-
                  pables ne rencontraient de résistance.
                  Ahmed-Bey, réfugié dans le sud-est, près
                  de la frontière de Tunis, était plus préoc-
                  cupé d'assurer son existence au milieu
                  des tribus, que de nous susciter des
                  embarras. Dans le courant du mois d'a-
                  vrit on fit la reconnaissance de la route
                  qui devait relier Fhi'ip['evitte à Bône.
                  On la trouva presque partout prati-
                  cable pour les voitures et abondamment
                  pourvue de bois et d'eau.

                  Les efforts constants que faisait t e-
                  mir pour étendre sa puissance jusque
                  dans la province de Constantine nous
                  imposèrent l'obligation de poursuivre
                  la réalisation des projets d'étabhsse-
                  ments à Sétif et sur la route. A cet effet
                  de grands approvisionnements furent
                  réunis à Mitah. Au mois de mai, Am-
                  Khachbah, Djemilah, sur la route de
                  Sétif, furent définitivement occupés par
                  nos troupes. La nouvelle de ces mouve-
                  ments ranima le courage de nos parti-
                  sans dans la Medjana, etle parti d Abd-
                  et-K-ader essuya de graves échecs.
                  OCCUPATION DE D.UDJEU ET DE
                  SETtF Dans la pensée du maréchal
                  Va!ée l'occupation de Djidjéti devait
                  être la suite nécessaire des établisse-
                  ments que nous avions formés à Mi ait
                  et à Djemilah. C'était le moyen le plus
                  efficace deréduiretes bettiqueuses tribus


                  Source: gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

                  Share

                  Permalink on this document

                  Permalink on this page
                  Embeddable widget

                  Embeddable thumbnail
                  Send by e-mail

                  Blogs and social networks