Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 124 à 124 sur 779

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : La France coloniale : histoire, géographie, commerce / publ. sous la dir. de M. Alfred Rambaud,... ; avec la collab. de MM. le commandant L. Archinard,... le capitaine A. Bouinais,... Pierre Foncin,... [et al.]

Éditeur : A. Colin (Paris)

Date d'édition : 1888

Contributeur : Rambaud, Alfred. Directeur de publication

Sujet : France -- Colonies

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 1 vol. (IV-XXXVIII-714 p.) : ill. ; 22 cm

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k28858t

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37253157p

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 96


l'Ecole de droit. D'après ce système, tout acquéreur peut

imposer à son vendeur comme conditions préalables

l'inscription de sa terre sur un registre public. Chaque

immeuble acheté ainsi a son sommier, sa case, son état

civil et son plan; il est délimité, connu, il devient une

réalité; il peut se transmettre avec une facilité extrême

de sorte que peu à peu, sans dépense pour l'État, sans

contrainte pour personne, le cadastre s'ét&blit, la pro-

priété indivise se morcelle et la colonisation s'étend à

l'innni.

Les vHtes. Le seul aspect des villes algériennes 1

résume aux yeux du voyageur l'heureux effort de la colo-

nisation européenne en cet admirable pays. Nemours est

une sentinelle avancée vers la côte marocaine. Béni-Sat

et ses minerais, Aïn-Témouchent et ses minoteries, ~f:s-

serghin et ses jardins sont de petits centres déjà très

vivants. Le port d'OfSK a toute l'activité d'une cité amé-

ricaine, et ses 60000 habitants, dont les neuf dixièmes

sont Européens, débordent en longs faubourgs hors de sa

vieille enceinte espagnole. Mostaganem est à moitié euro-

péen. Bel-Abbès, colonie agricole improvisée en 1845, lar-

gement abreuvée par les eaux de la Mekerra, est déjà, avec

ses i3 000 habitants, un grand centre commercial. Saïda

est le principal rendez-vous des alfatiers. Perrégaux,

Relizane, Orléansville, jalonnent la riche plaine du Ché-

lif. Tenès et Cherchel, le littoral du Dahra. Tlemcen et

ses jardins enclos de roses, Médéa et ses arbres fruitiers

d'Europe, Mascara, en face de l'Ouarsenis, Miliana et ses

sources bruissantes dominent de haut l'amphithéâtre des

montstelliens.BH~parfuméeparlesorangers,BoM/n~

sous le dôme frais de ses platanes, Fondouk, l'Arba, Koléa,

Marengo, .Mb:MMMK):Ke, Douéra, Chéraga, JMaMOH-Cm'ree

sont des villes toutes françaises dans la féconde Métidja.

Alger, le principal foyer de la civilisation en Afrique, étage

ses maisons monumentales au pied de la Kasba mau-

resque, en face de la mer et du soleil levant; elle a plus

1. J'ai indiqué tous les centres où la population des Européens et

Mis dépasse ou atteint 1000 âmes.