Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 540 à 540 sur 678

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Oeuvres complètes de Gustave Flaubert ; 13-16. Correspondance. [4]. 1871-1877 / de Gustave Flaubert

Auteur : Flaubert, Gustave (1821-1880). Auteur du texte

Éditeur : Club de l'honnête homme (Paris)

Date d'édition : 1974-1976

Contributeur : Société des études littéraires françaises. Éditeur scientifique

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 4 vol. : ill. ; 22 cm

Format : application/pdf

Description : Collection : Club de l'honnête homme

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Rtmgus1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k26958m

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34294076b

Relation : Titre d'ensemble : Oeuvres complètes de Gustave Flaubert

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34566560q

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 96 %.
En savoir plus sur l'OCR


j'arriverais à Paris n'ayant plus que peu de pages à écrire pour en avoir fini, et tout serait terminé au commencement de mars. Suis-je assez vertueux, avoue-le 1 Mais quels dérèglements quand j'apparaîtrai dans la capitale Que de champagne Quelles actrices

Le Moscove m'a enfin donné de ses nouvelles. Il n'avait aucune raison pour ne pas m'écrire, sinon la paresse. Mon illustre ami me semble devenir très vache [C'est sans doute le résultat de l'existence qu'il mène. Un aussi long esclavage doit finir par abrutir l'homme le mieux doué.] 2 Procure-toi le numéro de La Revue der Deux Monder du ier décembre. Tu y liras un article de Renan que je trouve incomparable comme élévation d'esprit et hauteur morale. De plus, dans une élucubration du sieur Montégut sur « Les romanciers contemporains », tu verras que ladite Revue revient joliment sur le compte de Vieux. On nie tous mes livres, et on ne cite même pas Salammbô 1 Mais, à propos de Madame Bovary, je suis comparé à Cervantès et à Molière, ce qui est d'une bêtise dégoûtante. N'importe 1 le revirement me semble comique 1

Nouvelles du ménage je surveille les plantations d'arbres dans le jardin et je me suis acheté une paire de chaussons de Strasbourg 111 que je fais claquer 3 par Remoussin Tous les après-midi je me promène après déjeuner. La campagne est encore charmante. Il y a huit jours j'ai trouvé des marguerites dans les cours.

Non i je n'ai pas lu l'article de Zola sur L'Ami Fritz par la raison que je ne l'ai pas reçu, pas plus que celui sur La Comtesse Romani.

Ne t'inquiète pas de la Correrpondance de Balzac. Je la lirai quand je n'aurai rien de mieux à faire. Mme Lapierre en raffole. Elle ne parlait pas d'autre chose dimanche. J'attends sa visite demain ou après-demain et j'ai refusé de me re-asseoir à sa table hospitalière la semaine prochaine I° parce que ça me dérange et 2° les fiacres de la bonne ville de Rouen deviennent de plus en plus impossibles.

[Ce que [tu] me dis de ton père m'a jeté dans un abîme de rêveries lugubres. Pauvre garçon !]

Ernest a-t-il vu M. Guéneau de Mussy ? et l'illustre Bataille ? Quand il viendra (Ernest), préviens-moi 1 Je n'aime pas les surprises.

Et la peinture ? Tu sais bien, Loulou, que pour orner le grand panneau de l'escalier tu me dois un Vénitien, quelque chose de royal et d'archicoloré. Fais ce racrifzce, et je te ferai remarquer que, moi, je t'écris des lettres longues, tandis que tu prends de grandes enveloppes et du petit papier. Adieu, pauvre chérie, je t'embrasse très fort.

Bon nègre.

[Le père Bréant est payé, et les gages de Hooui sont payés, de plus deux ou trois petites notes de Vos Altesses. Ah !]

i. Surnom d'un cousin (Note de l'éd Conard.) 2. Allusion aux rapports de Tourgueneff avec le ménage Viardot. 3. Larousse « Chaussure claquée se dit d'une chaussure dont la partie la plus rapprochée de la semelle a été garnie de cuir ou d'une autre matière destinée à la rendre moins perméable à l'humidité. » 4. Pièce en trois actes d'Erckmann-Chatrian d'après le roman qui porte ce titre.