Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 472 à 472 sur 678

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Oeuvres complètes de Gustave Flaubert ; 13-16. Correspondance. [4]. 1871-1877 / de Gustave Flaubert

Auteur : Flaubert, Gustave (1821-1880). Auteur du texte

Éditeur : Club de l'honnête homme (Paris)

Date d'édition : 1974-1976

Contributeur : Société des études littéraires françaises. Éditeur scientifique

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 4 vol. : ill. ; 22 cm

Format : application/pdf

Description : Collection : Club de l'honnête homme

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k26958m

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34294076b

Relation : Titre d'ensemble : Oeuvres complètes de Gustave Flaubert

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34566560q

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 96 %.
En savoir plus sur l'OCR


J'ai vu tantôt le prince Napoléon qui m'a beaucoup demandé de vos nouvelles « Ne viendra-t-elle pas, au mois de mai, à Paris, selon son habitude ? » Question que je vous pose moi-même.

Malgré mon zona, je me décide à partir après-demain pour Pont-l'Évêque et Honfleur. Je suis arrêté faute de documents et j'avance si peu dans ma besogne que c'est lamentable Heureux ceux qui ne sont affligés par la folie de la perfection

J'en comprends toute la vanité, mais ne peux m'en guérir. Les belles choses se font plus naturellement. Ce n'est pas ma faute j'ai, en fait de style, la sensibilité exaspérée.

Embrassez bien les chères petites pour moi.

Votre vieux CRUCHARD

qui vous aime.

2752. À GEORGES CHARPENTIER.

[Paris], Samedi [fin avril 1876).

Mon cher ami,

Toute la journée de jeudi j'ai attendu de vos nouvelles. Hier, je comptais sur la visite de Zola qui ordinairement va vous voir le vendredi. Je suis trop souffrant de mon zona pour pouvoir m'habiller. Autrement j'irais chez vous.

Dites-moi ce qui en est, mon pauvre ami, et croyez bien que je vous aime et vous plains tous les deux 1.

Votre

i. Le petit Marcel Charpentier, filleul de Flaubert, mourut quelques heures après l'envoi de cette lettre. Cf. lettre suivante.

2753. À MADAME ROGER DES GENETTES. LOV 240, rue du Faubourg-Saint-Horroré, jeudi [20 avril 1876].

Il m'ennuie de vous extrêmement et je voudrais avoir une lettre, une très longue lettre.

[Quant aux « affaires », rien de neuf! Les choses semblent toujours sur le point de se nouer 1 Et puis néant 1 Il faut se tourner d'un autre côté. Attendre 1] Mon Histoire d'un c?ur simple avance très lentement. J'en ai écrit dix pages, pas plus 1 Et pour avoir des documents j'ai fait un petit voyage à Pontl'Évêque et à Honfleur 1 Cette excursion m'a abreuvé de tristesse, car forcément j'y ai pris un bain de souvenirs. Suis-je vieux, mon Dieu Suis-je vieux Savez-vous ce que j'ai envie d'écrire après cela ? L'histoire de saint Jean-Baptiste 1. La vacberie pour Hérodias m'excite. Ce n'est encore qu'à l'état de rêve, mais j'ai bien envie de creuser cette idée-là. Si je m'y mets, cela me ferait trois contes, de quoi publier à l'automne un volume assez drôle.

Mais quand reprendrai-je mes deux bonshommes ?

Depuis quinze jours je jouis d'un zona bien conditionné, autrement dit « mal des ardents, feu de Saint-Antoine », ce personnage m'occupant toujours.