bpt6k255771x/f4


VARIETES LITTÉRAIRES

L'ABBÉ GALIANI EN EXIL

ET SA CORRESPONDANCE

I

Si peu qu'on soit au courant de l'histoire littéraire du •dix-huitième siècle, on comprendra ce que signifie l'exil de Galiani. C'est le mot qui désigne tout naturellement les dix-huit dernières années de sa vie qu'il dut passer à Naples, quand il fut contraint de quitter Paris. Une édition nouvelle et, je le crois, définitive, de sa correspondance (de 1769 à 1787), vient de remettre en lumière, pour cette période de temps, le singulier, sémillant, vif et profond esprit qui, bien qu'étranger,' s'était si vite acclimaté dans la société française, et qui s'y était fait une place si enviable qu'il ne put jamais, jusqu'à sa mort, se consoler de n'en plus faire partie. Cette édition était parmi les desiderata de tous les historiens de la littérature, et particulièrement de SainteBeuve. Le jour où le peintre attitré des originaux du dernier siècle suspendait dans sa riche galerie le portrait .en pied de l'étonnant petit abbé, il déplorait l'incroyable négligence avec laquelle cette correspondance avait été traitée par les premiers éditeurs. « Les deux éditions qui