Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 71 à 71 sur 474

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis / [Société des Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis]

Auteur : Société des archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis. Auteur du texte

Éditeur : Mme Z. Mortreuil (Saintes)

Éditeur : H. Champion (Paris)

Éditeur : A. Picard (Paris)

Éditeur : Société des Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis (Saintes)

Date d'édition : 1891

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 23398

Description : 1891 (19).

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : PoitouCh1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k213968b

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32701443g

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32701443g/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 97 %.
En savoir plus sur l'OCR


THIEU, veuve de Simon de Montgaillard, morte le 7 janvier 1642~.

Armes D'azur au croissant-de gueules accompagné de six coquilles de pè~ertn, de même posées en fasce, 3 en chef, 3 en pointe. (La noblesse d'Angoumois en 1789).

Paul de Rabaine est mort à Tanzac le 28 octobre !661 VI. JEAN X de Rabaine, écuyer, seigneur de Briagnc (signe ordinairement Briagne de Rabaine), de Perefons, né à Tanzac fin 1629, vient s'établir à Perefons. II épouse, par contrat du 21 novembre 1650, RENÉE DE ViLLEDON, dame du dit Perefons, fille de et de Renée de Darbeziores. Armes D'argent, /asce de gueules en ondes à 7 piles. (Maintenue d'Aguesseau). II en eut: A. Paul III, qui suit; c. Jacques IV, né le 3 octobre 1658~, vivant en 1677; c. Made~eme, demoiselle, vivant en 1687.

gnac, qui eut pour enfants: Sidrac de Saint-Mathieu, seigneur des Touches, René de Saint-Mathieu, seigneur de Soulignac, Madeleine, femme de Louis de Vallée, seigneur de Monsanson, qui furent héritiers de leur tante. 1. 1638, 7 février. Elisabeth de Saint-Mathieu, femme de Paul de Rabaine, donne à Jean de Rabaine, écuyer, fils du dit Paul, ses meubles et immeubles, sous réserve de l'usufruit. (Archives J}t&e)'eaM). 2. 1645, 3 aottt. Paul de RaLaine, écuyer, sieur de Tanzac, à cause de son fief de Briagnc, demeurant à Tanzac, « auroit produit les titres justificatifs de ses droits tant contre le seignem' de Pons, demandeur originaire, que contre M. Pierre Besson, curé de Tanzac, qui ce prétend aussi seigneur des dits lieux contestés, et encore contre Jean de Rabaine de La Lande, écuyer, sieur de Cravans, et messire Louis Bouchard d'Aubetcrre, écuyer, sieur de Saint-Martin de la Couldre, qu'il a aussi fait appeler en la dite instance, comme estans tenus, sc.avoir le seigneur de Cravans de luy garantir la dite seigneurie de Tanzac, comme ayant esté partagée avec feu René de Rabayne, son père, le dit de Saint-Martin pour luy fournir des tiltres et dénombrements justificatifs, comme représentant t'aisné de leur maison, qui rend les hommages pour tous à sa majesté. » (A)'c/n~cs Ribereau). 3. Il eut pour parrain Jacques de Villedon, seigneur de Maibcrchic et Ronsenac, et pour marraine Marie Faute. II fut baptisé à t'ég)isc de Perefond. Signent l'acte: M. Faute, M. de Hannecau't, Julienne Maria, M. de Cholet, M. de Cursay, Anne du Norie, M. de La Touche, Jacques de La Touche, André de Toyon, J. de Villedon, parrain, Gédéon de Toyon, Jean de Saint-Marin, Claude de Toyon, Labarde, fioismorant. (Archives Ribereau). Paul de Rabaine est né le 18 juin 1656 il fut présenté au baptême par Paul de Rabaine, écuyer, sieur de Tanzac, son grand-père, et Marguerite de Cholet, parrain et marraine. Signent: M. de Cholet, J. de La Touche,