Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 39 à 39 sur 474

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis / [Société des Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis]

Auteur : Société des archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis

Éditeur : Mme Z. Mortreuil (Saintes)

Éditeur : H. Champion (Paris)

Éditeur : A. Picard (Paris)

Éditeur : Société des Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis (Saintes)

Date d'édition : 1891

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Format : application/pdf

Description : 1891 (19).

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : PoitouCh1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k213968b

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32701443g

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32701443g/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 97 %.
En savoir plus sur l'OCR


IX

Permission, accordée par )e prieur de Saint-Nicolas à un nouveau tenancier, Brunet, neveu par àlliance d'Heiie de Chastciars, de venir, avec sa femme, habiter )eviHagedeï!enaMc <,t]épendantduditprieuré,à la charge de payer )e cens annuel, d'acquitter aussi les autres redevances accoutumées, en un mot de remplir tous tes devoirs imposés aux sujets de la même seigneurie.

Notum sit tam prœsentibus quam futuris quod Helias de Castelars, miles, dedit neptem suam in conjugium cuidam homini, Bruneto nomine, cum quadam parte terrse suae, quae erat de feodo sancti Nicholai de Roiano, apud Castelars, in villa sancti Nicholai de Roiano, quae vocatur Benazac; et, volens ponore supradictum Brunetum in terra illa ad habitandum 2, venit cum Bruneto ante priorem sancti Nicholai de Roiano, nomine Roberto, rogans eum ut vellet pra~dictum Brunetum habitare in terra illa quam dederat ei cum nepte sua. Robertus vero, prior, concessit ei, tali pacto ut deinceps esset censualis 3 priori sancti Nicholai et successoribus ejus, sicut alii homines de villa illa, scilicet in justicia facienda~, et ut redderet, unoquoque anno, praedicto priori et fratribus sancti Nicholai tres boissellos de avena et alias conuetudines quas faciunt homines illius vi!l3e et, ad mandatum prioris, veniat quocienscunque prior mandaverit. Si vero prior defuerit, ad mandatum fratrum sancti Nicholai veniat. Hujus rei testes sunt ipse prior, Johannes de Tempore, Guit-

1. Aujourd'hui Bernezac, village de la commune de Saint-Sulpice, canton de Royan. Ce village touchait aux bois de Chaste)ars, dont il est souvent question dans nos chartes.

2. Nul étranger ne pouvait s'établir sur une terre féodale, sans le consentement du seigneur.

3. Assujéti au cens annuel et aux devoirs de vassalité.

4. Le prieur de Saint-Nicolas avait droit de justice sur le territoire de son fief.