Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 422 à 422 sur 502

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Dictionnaire étymologique de la langue françoise, où les mots sont classés par familles : contenant les mots du dictionnaire de l'Académie françoise.... précédé d'une Dissertation sur l'étymologie. T. 1 / par B. de Roquefort,... ; par J.-J. Champollion-Figeac,...

Auteur : Roquefort-Flaméricourt, Jean-Baptiste-Bonaventure de (1777-1834)

Éditeur : Decourchant (Paris)

Date d'édition : 1829

Sujet : Français (langue) -- Étymologie -- Dictionnaires

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 2 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Description : Comprend : Dissertation sur l'étymologie

Description : Appartient à l?ensemble documentaire : Pam1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k2049479

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31243397f

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 87 %.
En savoir plus sur l'OCR


godehfreau un homme galant, qui', af-' fectant beaucoup de respect pour les dames, se faisoit un devoir de les tromper. C'est ce que sous la régence on ? nominoit un aimable roué, et c'est dans cette signification que godelureau se trouve employé dans Molière (Ecole des Femmes act. îv, scène i). ).

Gébelin fait venir godelureau du primitif go qu'il dit signifier beaucoup. Ménage dérive goguelu de cucullutus, dim. de cucullus, c est-à-dire gravis in cucullo il prétend que godelureau viendroit de gaudellus, fait de gaudere, se. .réjonir, s amuser.

De ces mots ont été formés les noms propres suivants:

Gau, Gaudin, Gode, Godde, Godearij.Godin, Godinot, Godon, Godot. GODENOT, marionnette dont se servent les charlatans et les escamoteurs pour amuser leur honorable auditoire. Godinette, amante, maîtresse.'

Goguer (se), se réjouir, s'amuser, se divertir.

Goguettes, goguenettes, propos joyeux inspirés par le vin et la bonne chère; belle humeur causée par les suites d'un bon repas.

GOGUEN'ARD, mauvais plaisant qui, en faisant des gogues rit dans sa gorge. GoguenArderie, action de goguenarder. Goguenarder railler, faire de mauvaises plaisanteries.

GOINFRE, gourmand qui fait un dieu de sa gorge, de son estomac, et qui ne prend du plaisir qu'a manger.

GoinfrAde repas régal de goinfre. Goinfrer manger avidement comme un goinfre.

GOINFRERIE, gourmandise sans choix, sans goût.

Goiran, la bondrée, sorte d'ojseau qui a un gros col. Goitre, tumeur grosse et intérieure à la gorge. De guttur.

Goîtrie, maladie de la gorge. Goitreux, de la, nature du goitre; qui en est affecté. Gutlurosiis. v Gourmand, qui mange avidement et avec excès; qui aime à manger.

Gourmandise amour de la bonne chère vice du gourmand. GOURMET, qui se connoit en bons 1 vins et.en mets délicats.

Gourmer le vin, le goûter, le déguster.

Gourmette chaînette en fer qui tient le mors de la.bride du cheval, et qui se met sous la gorge de l'animal à l'endroit où se forme l'abcès qui cause la gourme. De là les mots

Gourme^ suppuration des naseaux du poulain humeur des enfants qui sort et forme croûte.

Gourmer "mettre la gourmette à un cheval; tenir en respect; battre à coups de poing, maltraiter.

GOURMADE, coup de poing.

Gourmander, réprimander durement, parce qu'on gourmande un cheval avec la gourmette de la bride.

Guttural qui appartient au gosier; qui se prononce du gosier. Gutturalis. Dégoiser, chanter en parlant des oiseaux dire ce qu'il faut taire perdre, sa simplicité d'esprit.

Décor, tuyau de distillateur.

DÉGORGER, déboucher la gorge ou ce. qui est engorgé; rendre le cours à des liquides.

DÉGORGEMENT, action de dégorger; épanchement de ce qui obstrue. Dégorgeoir, instrument pour dégorger outil d'artilleur endroit où tombe un liquide.

EGORGER, couper la gorge, tuer, massacrer. EGORGEUR, qui égorge.

Égosiller, signifia d'abord égorger, puis crier à s'en faire mal à la gorge. ENGORGER, empêcher l'écoulement; boucher le passage d'un liquide. ENGORGEMENT, embarras dans une. gorge, un canal, un conduit.

ENGOUER, embarrasser le gosier; se. prendre de passion, d'admiration. Engoùment embarras du gosier; passion amour,, admiration outrés et ? irréfléchis.

REGORGER, s'épancher hors de ses bords, en parlant des liquides; avoir en trop grande quantité; abonder en excès Faire restituer par. force; faire rendre. gorge. Regorgement, action de regorger. RENGORGER (se), avancer la gorge, et retirer la tête en arrière faire le fier, ['important.

RENGORGEURS, nom de deux muscles