Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 380 à 380 sur 502

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Dictionnaire étymologique de la langue françoise, où les mots sont classés par familles : contenant les mots du dictionnaire de l'Académie françoise.... précédé d'une Dissertation sur l'étymologie. T. 1 / par B. de Roquefort,... ; par J.-J. Champollion-Figeac,...

Auteur : Roquefort-Flaméricourt, Jean-Baptiste-Bonaventure de (1777-1834)

Éditeur : Decourchant (Paris)

Date d'édition : 1829

Sujet : Français (langue) -- Étymologie -- Dictionnaires

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 2 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Description : Comprend : Dissertation sur l'étymologie

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Pam1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k2049479

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31243397f

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 87 %.
En savoir plus sur l'OCR


moulin pour fouler les étoffes. Fullo, fullonicus.

FOULONNIER, ouvrier qui apprête les draps ou qui gouverne le moulin à foulon.

Foulure, contusion, luxation d'un membre foule; marques du pied d'un cerf.

REFOULER; fouler de nouveau; bourrer avec le refouloir; refluer en abondance.

REFOULEMENT, action de refouler; ses effets.

REFOULOIR, bâton à tête aplatie pour bourrer les pièces de canon.

FOULQUE, macreuse, mouette, poule d'eau, oiseau aquatique. Du lat. fulica. ,“ Foulque nom propre d homme vient également de fulica, et de falco, faucon. En Anjou fouquei, écureuil, d'où le nom du fameux Fouquet, surintendant des finances, originaire d'Angers qui portoit un écureuil dans ses armoiries.

FOUR, lieu voûté en rond, avec une ouverture en porte par-devant, pour faire cuire le pain, la pâtisserie, les viandes lieu circulaire où l'on fait cuire la chaux, le plâtre, la brique prison où l'on détient les gens enrôlés par force. Du lat. furnus. r r

Fournaise, sorte de grand four; feu ardent. Fornax.

FOURNEAU, vaisseau propre à contenir le feu de charbon ou de braise dont on fait usage four pour la fonte des minéraux, du verre, etc.; mine ou trou rempli de poudre pour faire sauter. Furnicida.

Fournée, quantité contenue en une fois dans un four ou un fourneau. Fournette, petit four pour cuire la faïence.

FOURNIER, qui tient un four public. Fornarius.

FOURNIL, lieu où est le four et où l'on fait le pain.

DÉFOURNER, tirer du four.

Enfourner, mettre dans un four, un fourneau, un creuset.

ENFOURNEUR, qui enfourne.

D'où les'noms propres Dnfour, Lefour, Dufourneau, Disfourneaux DuJburny, Fournier. ̃

FOURBE, trompeur fin et adroit.' De

V'A.furbo, que l'on dér. du lat. fur, voleur, fripon.

FOURBERIE, tromperie subtile; astuce du menteur; ruse basse et vile.

FOURBER, trojnper par de mauvaises finesses.

Fourbissime très-fourbe; qui excelle en fourberie.

FOURBIR, nettoyer, polir, rendre clair les métaux, et particulièrement le fer. De Fit. furbire.

FOURBISSEUR ouvrier qui fourbit, monte, garnit et vend des armes blanches.

Fourbissure, action de fourbir, de monter les armes blanches; leur fabrication.

REFOURBIR, fourbir de nouveau. FOURBU, cheval attaqué de-la fourbure pour avoir bu ayant chaud. FOURBURE, maladie aux pieds du cheval pour avoir bu ayant chaud. Ménage pense que ces mots ont été faits de farimbutus pour malè imbutus, mal abreuvé.

FOURCHE, instrument de bois à deux branches, ou de fer à trois branches pointues. Du lat.yùrea:

FOURCHER, se diviser, se séparer en forme de fourche; se tromper de mot en parlant. t.

Fourchet, apostème entre deuxdoigts; chose écartée, divisée en fourche. FOURCHETTE, ustensile de table en forme de petite fourche; toute espèce d'instrument en forme de fourche. Fourchon, l'une des branches de la fourche ou de la fourchette.

Fourchu, fait en fourchu.

Fourchure, endroit où une chose se fourche.

Fourgon instrument de boulanger pour remuer le feu dans le four, et qui originairement étoit fourchu. De la hass. lat. furco, furconis, fait de furca. FOURGON, sorte de charrette dont les deux timons réunis au limon représentent une fourche.

Fourgonner, remuer le feu avec le fourgon du four.

FOURCAT, *fourque, pièces de charpenterie fourchues.

Fourquette, petite croix ou fourche à laquelle on attache des lignes et des hameçons.

Affodrcher, disposer deux ancres