Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 461 à 461 sur 630

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : L'extériorisation de la motricité : recueil d'expériences et d'observations (4e éd. mise à jour) / Albert de Rochas

Auteur : Rochas d'Aiglun, Albert de (1837-1914)

Éditeur : Bibliothèque Chacornac (Paris)

Date d'édition : 1906

Sujet : Médiumnité

Sujet : Spiritisme

Sujet : Hommes -- Propriétés électriques

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : XI-601 p. : ill. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k204162m

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312299091

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 95


« chose est totalement absurde ou impossible, mais il a est permis de croire que, le plus souvent, l'esprit de « l'homme exagère ou dénature la vérité. Un fait qu'un « observateur aura constaté d'une manière fortuite pa« raîtra impossible, parce que l'esprit se trouve trans« porté d'un seul bond dans des régions inexplorées qui, « jusque-là, lui étaient restées inconnues mais plus « tard, et lorsqu'il y aura été amené par degrés et en H suivant, pour ainsi dire, le chemin de la science « d'étapes en étapes, la chose lui paraîtra rationnelle et e conséquente avec les faits précédents. »

Cette communication provoqua naturellement des protestations, dont on retrouve la trace dans les comptes rendus.

'La note de M. Sëguin y est en effet suivie de Remarques de M. Arago qui attribuent les phénomènes observés aux impulsions infiniment petites imprimées à la table par les mouvements inconscients de l'opérateur et citent comme exemple analogue la mise en mouyement d'un pendule au repos par un pendule voisin suspendu à la même tringle et marchant.

Arago [fait observer, en commençant que « son devoir était de communiquer la-note de M. Séguin ') c'est son excuse pour avoir osé porter cette question devant l'Académie et il conclut « qu'il existait déjà dans la :science des exemples de communication de mouvements analogues à ceux que la table a présentés récemment et :l'explication n'exige aucune des !M/2MCKCM ?Hys<eMeMSM auxquelles on a eu ?*~coM~ pOMf e?t reKC~ coMp~e.

.D'autres observateurs émirent, dès le début, l'hypo-