Accueil Consultation
Mode texte Mode écoute Télécharger le fichier MP3 de la vocalisation
page 356 (vue 375 sur 630)
Page suivante Page précédente  
  Dernière page Première page

J'ai magnétisé Eusapia pour voir comment se forme chez elle le corps fluidique dont j'ai constaté l'extériorisation avec d'autres sujets. Après 2 ou 3 minutes de passes sur la tête et sur le tronc, Eusapia endormie déclare voir apparaître sur sa droite une sorte de fantôme et c'est à l'emplacement de ce fantôme que sa sensibilité est localisée. Pareil fait s'était déjà présenté à l'AgnéIas quand j'avais demandé à Eusapia si ce fantôme était John, elle avait répondu que non, mais que c'était ce dont John se servait, et elle n'avait point voulu laisser continuer la magnétisation. Le même' refus se produisit à Choisy où nous espérions produire une extériorisation assez complète pour que le fantôme fft visible pour tous. Eusapia déclara que la pièce était trop grande, que le fluide s'y perdait et qu'il fallait construire un cabinet dans lequel elle pourrait condenser ce fluide à l'abri de la lumière et des agitations de l'air produites par les assistants. Elle demanda à être réveillée et on leva la séance.

On reconnut, dans les séances suivantes, que quelques passes longitudinales hâtaient très notablement la transe et je me servis souvent de ce moyen pour éviter des pertes de temps.

C.. MOUVEMENTS SANS CONTACT. LUEURS. EFFETS DE L'ÉLECTRICITÉ

Suivant le désir d'Eusapia, on établit un cabinet avec des rideaux dans une autre pièce beaucoup plus petite et c'est là qu'eurent lieu les cinq autres séances que put

Mode texte Mode écoute
page 356 (vue 375 sur 630)
Page suivante Page précédente  
  Dernière page Première page
Accueil Consultation