Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 119 à 119 sur 630

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : L'extériorisation de la motricité : recueil d'expériences et d'observations (4e éd. mise à jour) / Albert de Rochas

Auteur : Rochas d'Aiglun, Albert de (1837-1914)

Éditeur : Bibliothèque Chacornac (Paris)

Date d'édition : 1906

Sujet : Médiumnité

Sujet : Spiritisme

Sujet : Hommes -- Propriétés électriques

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : XI-601 p. : ill. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k204162m

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312299091

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 95


Avec l'habileté que sa fraude suppose, elle pourrait faire dix fois davantage, et nous étonner bien plus. Au fond elle se contente de peu, et son répertoire est monotone, si monotone qu'on ne voit pas bien comment, avec la grande dextérité dont elle doit faire preuve, si elle trompe, elle serait assez maladroite pour ne pas changer et perfectionner ses programmes.

Enfin; certaines personnes, dont l'honorabilité est indiscutable, sont absolument et formellement convaincues qu'elle est sincère elles ont eu à maintes reprises des démonstrations qui leur paraissaient irréprochables, et elles sont prêtes à en témoigner.

Eh bien toutes ces preuves ne me touchent pas beaucoup elles sont certainement suffisantes pour qu'on se déplace, même au prix d'un'long voyage, afin d'aller voir Eusapia mais, une fois que l'expérience a commencé, elles sont devenues des conditions extrinsèques, pour ainsi dire, et ne doivent plus entrer en ligne de compte. En effet, la psychologie de ces médiums n'est pas la psychologie de l'homme normal, et certains ressorts peut-être les poussent, que nous autres, gens du vulgaire, nous concevons assez mal. D'ailleurs il y a dans la production de ces phénomènes, même s'ils ne sont pas sincères, une part d'inconscience qui est certainement très grande. Pour ma part, je n'admets pas du tout qu'Eusapia trompe de propos délibéré et je crois que, si elle trompe, c'est sans le savoir elle-même. Quant à l'opinion des personnes qui ont suivi Eusapia pendant longtemps, elle serait d'un grand poids s'il s'agissait de phénomènes vulgaires et ordinaires mais les faits dont il s'agit sont trop surprenants pour que la croyance d'une personne non habituée à l'expérimentation détermine ma propre croyance. Je vais plus loin. Même si un savant illustre me venait raconter ces faits, je ne me contenterais pas de son affirmation, et je voudrais connaître les,procédés adoptés par lui dans ses expériences. Je suis bien certain de