recherche dansTout Gallica

Formulaire de recherche pour Tout Gallica

    recherche dans Livres

    Formulaire de recherche pour Livres

      recherche dans Manuscrits

      Formulaire de recherche pour Manuscrits

        recherche dans Cartes

        Formulaire de recherche pour Cartes

          recherche dans Images

          Formulaire de recherche pour Images

            recherche dans Presse et revues

            Formulaire de recherche pour Presse et revues

              recherche dans Enregistrements sonores

              Formulaire de recherche pour Enregistrements sonores

                recherche dans Partitions

                Formulaire de recherche pour Partitions
                  Fermer
                  Aucun mot recherché, veuillez saisir un terme.
                  Fermer
                  Accueil Consultation

                  Notice complète

                  Fermer

                  Titre : L'extériorisation de la motricité : recueil d'expériences et d'observations (4e éd. mise à jour) / Albert de Rochas

                  Auteur : Rochas d'Aiglun, Albert de (1837-1914)

                  Éditeur : Bibliothèque Chacornac (Paris)

                  Date d'édition : 1906

                  Sujet : Médiumnité

                  Sujet : Tables tournantes (spiritisme)

                  Sujet : Hommes -- Propriétés électriques

                  Type : monographie imprimée

                  Langue : Français

                  Format : XI-601 p. : ill. ; in-8

                  Format : application/pdf

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/bpt6k204162m

                  Source : Bibliothèque nationale de France

                  Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312299091

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 15/10/2007

                  Fermer
                  Première page Page précédente Page
                  Page suivante Dernière page (Vue 116 / 630)
                  Télécharger / Imprimer
                  Fermer la popin

                  Téléchargement

                  Vous avez la possibilité de récupérer un fichier informatique contenant plusieurs pages de l'ouvrage. Ce fichier peut être au format Acrobat PDF, JPEG monopage ou texte non structuré txt. Vous pouvez ainsi consulter le document sous ces différents formats et les imprimer.

                  Choisissez le format du fichier:
                  PDF
                  JPEG (Seulement page à page sur la page en cours)
                  txt


                  Choisissez de télécharger :
                  le document entier
                  une sélection du document


                  En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utilisation et je les accepte.

                  Fermer
                  Contribuer

                  Signaler une anomalie

                  Vous souhaitez signaler une anomalie sur le document suivant :

                  Titre : L'extériorisation de la motricité : recueil d'expériences et d'observations (4e éd. mise à jour) / Albert de Rochas

                  Auteur : Rochas d'Aiglun, Albert de (1837-1914)

                  URL de la page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k204162m/f116.image


                  Merci de décrire l'anomalie rencontrée le plus précisément possible, grâce aux propositions ci-dessous et/ou à la zone de commentaires.


                  Nature du problème :

                  Données bibliographiques erronées

                  Incohérence entre les données bibliographiques et le document affiché

                  Image(s) floue(s) ou tronquée(s)

                  Document incomplet ou page(s) manquante(s) :

                  Table des matières incohérente ou incomplète

                  Problème de téléchargement

                  Document inaccessible

                  zoom

                  OCR/texte

                  mode écoute

                  mode plein écran

                  autres (à préciser dans le champ commentaires)

                  Autres (à préciser dans le champ commentaires)


                  Commentaires :



                  Laissez nous votre courriel afin que nous puissions vous répondre:


                  Veuillez recopier les caractères que vous voyez dans l'image.

                  La saisie n'est pas conforme à l'image affichée

                  Fermer

                  Envoyer par courriel

                  Fermer
                  Un courriel a été envoyé au destinataire Suite à un problème technique, le courriel n'a pas pu être envoyé. Veuillez réessayer, s'il vous plaît.
                  Fermer

                  Module de recherche

                  Cliquez ici pour replier le module de recherche vers la gauche ou pour l'ouvrir

                  Résultats de la recherche

                  ALBERT DE ROCHAS: 10 pages trouvées

                  p.NP
                  ALBERT DE ROCHAS L'EXTÉRIORISATION UE LA MOTRLCITË RECUEIL D'EXPÉRIENCES ET D'OBSERVATIONS Quatrième ~e

                  p.NP
                  RECUEIL D'EXPÉRIENCES ET D'OBSERVATIONS ALBERT DE ROCHAS LA MOTRICITÉ PMatftCMM ~t'

                  p.XI
                  Y, ALBERT DE ROCHAS Grenoble, février 1906

                  p.168
                  La table quifit partie dela barricade se trouvait, au début, derrière Eusapia, dans' l'embrasure de la fenêtre séparée de la pièce par un lourd rideau (H. DE SIEMIRADSKI, Lettre du colonel de Rochas

                  p.265
                  le colonel de Rochas, à la viUa de L'Agné)as, depuis le 20 septembre 489o jusqu'au 29, pour y étudier les phénomènes produits par le célèbre médium napolitain Eusapia Paladino, qui avait été déjà l'objet d'observations st d'experiences du même ordre à Naples, à Rome, a Milan, à (1) On remarquera la très grande ressemblance qui existe entre les considérations développées dans le présent rapport et

                  p.527
                  II parait prouvé par les expériences de MM. Janet, de Rochas. (1) Voici comment s'exprimait sur ce sujet, six Mts après, dans le lommeil magnétique, une dame de mes amies qui n'avait jamais vu ni lu Mac-Kab

                  p.547
                  du itpu'ttMMe (u° de juin 1902). (2) Ce groupe était composé de MM. Taton, Lemerle, Bâclé, de 'Rochas, de Fontenay et Dariex

                  p.571
                  Nous pensons que c'est à tort, et, sans avoir cherché a vérifier la vérité de tous ces dires, nous nous sommes attachés à constater l'existence de lueurs ou d'effets mécaniques, produits à distance par un certain nombre de femmes au moment de la période menstruelle, faits analogues à ceux qu'a déjà signalés le colonel,de Rochas dans son livre sur l'extériorisation de la motricité

                  p.575
                  Le colonel de Rochas a cité le cas de femmes brisant fréquemment et sans efforts leurs aiguilles au moment de la période menstruelle

                  p.576
                  Le sens dans lequel devraient être dirigées les recherches serait, à notre avis dans la concordance des vibrations c'est là, du reste, nous disait le colonel de Rochas, la théorie indoue

                  Rechercher dans ce document

                  Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs.

                  Il a été généré par O.C.R. Le taux de reconnaissance obtenu pour ce document est de 94,9 %.




                  PREMIÈRB PARHE.

                  104

                  mière suffisante pour inspecter l'état général de la pièce etc.
                  Donc ce ne peut être qu'Eusapia qui aurait attiré la chaise.
                  A coup sùr ce n'est pas avec sa main gauche, puisque je la
                  tenais solidement ce n'est pas avec ses pieds, qui étaient
                  déchaussés, sur les genoux de M. Finzi. Ce n'est donc
                  qu'avec la main droite.

                  Mais est-ce possible ? Évidemment non puisque la chaise
                  ainsi attirée est venue reposer sur l'union du bras de
                  M. Finzi et du bras droit d'Eusapia.

                  Même en lui supposant une force musculaire extraordi-
                  naire, invraisemblable (moins invraisemblable toutefois que
                  le mouvement d'un objet sans contact), cela ne suffirait pas
                  encore sa main, reconnaissable au fil de cuivre, n'a pas
                  quitté la main de M. Finzi. L'hypothèse d'une ficelle atti-
                  rant la chaise est aussi tout à fait absurde, pour cette raison
                  bien simple qu'il n'y avait pas de ficeile, ni à la main gau-
                  che, ni à la main droite, ni aux pieds.

                  Nous sommes donc en présence d'un fait absolument
                  inexplicable, et qui ne comporte presque pas de restriction
                  (Je dis presque pas, par un extrême scrupule. En effet
                  M. Finzi, à ce moment, au lieu de passer son doigt dans les
                  fils de cuivre, se contentait de les sentir et de les toucher,
                  ce qui pouvait à la rigueur permettre à Eusapia de faire
                  avec sa main quelques légers mouvements).

                  En tout cas, si cette expérience était répétée et répétable,
                  elle serait de nature à enlever tous les doutes.

                  §Cr

                  Je pourrais mentionner encore d'autres expériences, des
                  apports de fleurs, des mouvements d'objets voisins, l'enlève-
                  ment d'Eusapia, avec sa chaise, sur la table des phéno-
                  mènes lumineux, etc. mais ces récits n'entraîneraient pas
                  la conviction car ces expériences sont toutes plus ou moins


                  Source: gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

                  Partager

                  Permalien sur ce document

                  Permalien sur cette page
                  Lecteur exportable

                  Vignette exportable
                  Envoyer par courriel

                  Blogs et réseaux sociaux