Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 132 à 132 sur 618

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Gazette des beaux-arts : courrier européen de l'art et de la curiosité

Éditeur : Gazette des beaux-arts (Paris)

Éditeur : G. Wildenstein (New York)

Éditeur : Gazette des beaux-arts (New York)

Éditeur : Gazette des beaux-arts (Paris)

Date d'édition : 1905-07

Contributeur : Blanc, Charles (1813-1882). Directeur de publication

Contributeur : Reinach, Théodore (1860-1928). Directeur de publication

Contributeur : Wildenstein, Georges (1892-1963). Directeur de publication

Contributeur : Wildenstein, Daniel (1917-2001). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 86102

Description : 1905/07 (T34,PERIODE3)-1905/12.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k2031677

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb343486585

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343486585/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 90 %.
En savoir plus sur l'OCR


position et de la facture générale, du célèbre camée connu sous le nom de « coupe de Chosroèsl » et des bas-reliefs de Nakhsh-i Roustem ou de Nakhsh-i Redjeb.

Il n'y a pas à douter de l'authenticité sassanide de ces portraits, soit que le livre dont parle le Modjmel el tewarikh fût antérieur à la

e

-MINIATURE TIRÉE DES « POÉSIES DE M I ALI SIIIR R NÉVAÏ 1) MANUSCRIT EXÉCUTÉ A II É R A EN 1527

(Bibliothèque Nationale, supplément turc 310.)

conquête arabe, soit, ce qui est plus vraisemblable, qu'il ait été copié sur un exemplaire datant de cette époque. Si l'on n'avait que le témoignage de l'auteur du Modjmel, on pourrait, sans même suspecter sa bonne foi, admettre qu'il s'est trompé, ou qu'il a été la vic-

1. Conservé aujourd'hui au Cabinet des médailles.