Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 323 à 323 sur 360

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Dictionnaire d'argot fin-de-siècle / par Charles Virmaître ; [préf. de Léo Trézenik]

Auteur : Virmaître, Charles (1835-1903)

Éditeur : A. Charles (Paris)

Date d'édition : 1894

Contributeur : Trézenik, Léo (1855-1902). Préfacier

Sujet : Français (langue) -- 19e siècle -- Argot -- Dictionnaires

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : XXIII-336 p. : couv. ill. ; in-18

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k109806d

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 8-Z Le Senne-3602 (1)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb315929455

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 99


pas mèche dc boiuotter (Argot du peuple).

TUYAUX Renseignement confidentiels.

Cette expression est en

usage dans le monde qui fréquente les champs de courses.

Un bookmaker qui a un

cheval chargé de paris fait donner par un émissaire un faux tuyau sur une rosse les imbéciles s'empressent de prendre ce cheval, qui n'arrive jamais (Argot des bookmakers). N.

TUYAU DE POÊLE Chapeau haut de forme.

Allusion juste, car il a la

f'orme et la couleur d'un tuyau (Argot du peuple).

TYPE Individu quelconque. J'ai un type qui me

cramponne.

bon un bon enFant qui se laisse faire (Argot des tilles). N. TYPOTE Femme employée depuis peu d'années dans les ateliers de composition. C'est un compagnon au même titre que les ouvriers typographes néanmoins, quand les typotes sont nombreuses, on se croirait plus volontiers dans une volière du Jardin d'Acclimatation que dans un atelier de composition.

Généralement, la typote est plus habile à soigner un pot-au-feu et à raccommoder ses bas qu'a lever la lettre.

Enfin, il est dit qu'il faut que la femme lève quelque chose (Argot d'imprimerie).