Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 33 à 33 sur 535

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Le livre de pâtisserie / par Jules Gouffé,... ; pl... dessinées... par E. Ronjat

Auteur : Gouffé, Jules (1807-1877)

Éditeur : Hachette (Paris)

Date d'édition : 1873

Contributeur : Ronjat, E.. Dessinateur

Sujet : Pâtisserie

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 506 p. : gr., pl. en couleur, fig. et portrait ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k107860n

Source : Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, V 14942

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30526837n

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 95 %.
En savoir plus sur l'OCR


écrasez-le avec le bout du rouleau, en ne frappant que sur un seul morceau.

Évitez en cassant le sucre de faire de la ghce, ce qui lui retirerait le brillant qu'il doit avoir.

Passez le sucre avec la grande passoire. Tout ce qui ne passera pas doit être écrasé de nouveau et repassé à la grande passoire. Passez ensuite avec la seconde passoire, et tout ce qui restera dans celle-ci sera ce que l'on appelle gros sucre 7~ J. Passez a la troisième passoire, et ce qui restera sera le ~Mcr<? 2.

Passez le sucre au tamis de crin, et vous aurez le ~c/'c 3.

10. Tamis de crin.

Du sucre restant retirez la glace en le passant au tamis de soie, et réservez le sucre qui restera dans le tamis pour le colorer.

On emploie aussi ce sucre blanc, que l'on appelle ~Me~°4. Cette manière de préparer le sucre est presque oubliée, et c'est chose regrettable, par la raison que les sucres de différentes grosseurs que l'on retire du sucre pilé sont ternes en effet, les petits grains de sucre, se trouvant confondus et roulés dans du sucre pilé très-fin, se remplissent de glace et perdent leur brillant, tandis que celui qui est préparé comme je viens de le décrire~ le conserve.

J'engage donc mes jeunes confrères à revenir à cette vieille pratique, qui sera toujours la meilleure pour réussir les sucres de couleur et les sucres en grain.