Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 278 à 278 sur 286

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Oeuvres complètes de Gustave Flaubert. T. 12, 2

Auteur : Flaubert, Gustave (1821-1880)

Éditeur : L. Conard (Paris)

Date d'édition : 1910

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 18 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k107251t

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 8-Z-18098 (12)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31697016g

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 98 %.
En savoir plus sur l'OCR


ROME ET LES CÉSARS'1.

Vu à travers le prisme que jette toujours une société évanouie, l'Empire romain nous apparaît encore comme le plus monstrueux phénomène de la puissance des hommes. Après avoir, dans l'antiquité, conquis matériellement le monde, après l'avoir dominé par ses croyances au moyen âge, nous le retrouvons encore enseveli sous sa vieille poussière et murmurant son éternelle douleur. II n'a plus à craindre pourtant la torche d'Alaric, ou le coup de pied du cheval barbare d'Attila; on ne peut plus lui arracher ses provinces dispersées, et il n'a plus d'empereur qui réunisse dans sa main les nations assemblées sous le joug, car le moyen âge l'a battu en brèche, il lui a arraché sa gloire pierre à pierre, lui a substitué la sienne, a chassé Jupiter de Rome et y a fait entrer Jésus-Christ, les martyrs du christianisme ont remplacé ses héros. Sacerdotale et liturgique sous les Etrusques, matérialiste et guerrière sous les Romains, spiritualiste et artistique sous les papes, que va-t-elle maintenant devenir? et depuis le xvr siècle qu'a-t-elle fait? Après avoir été la ruine des choses passées, sera-t-elle aussi éternellement la ruine de toute croyance, de toute foi, de tout amour? restera-t-elle gisante au milieu des deux océans, entre l'Orient et l'Occident, reniée de sa mère, oubliée de sa fille?

Hélas! malgré sa sainteté, ses martyrs, ses papes, toute sa gloire chrétienne et toutes les splendeurs de (l; Août 1839.