Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 405 à 405 sur 436

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Observations sur l'Italie et sur les italiens, données en 1764, sous le nom de "Deux gentilshommes suédois". T. 3 / [par P.-J. Grosley]

Auteur : Grosley, Pierre-Jean (1718-1785)

Éditeur : [s.n.] (Londres)

Date d'édition : 1770

Sujet : Italie -- Descriptions et voyages -- 18e siècle -- Ouvrages avant 1800

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 4 vol. ; in-12

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k106894x

Source : Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, Résac K-7211

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30545474x

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 77 %.
En savoir plus sur l'OCR


Soient libres, & comme chez les pré- nuers Romains, au milieu de particuliers pauvres, la République étoit opulente*. Ce furent ces gens vi"vans &vêtus,comme nous Fapprend .Villani, qai fubjuguèrent la Tofea~ ne, & qui élevèrent à Florence les bâtimens que j'ai placés ci-deffus à la tête des édifices publics.

La diminution des richeffes a in*' iënublement ramené Florence à l'antique fobriété & à la parcimonie du t~iziéme Hëcle. Depuis qu'il n'y a plus ni Souverain ni Cour, le luxe a fait place à one modèle Simplicité dans les habits quelques gens fort à leur auë, y portent même, à l'exemple de Rome, l'habit eccléCaftfquc, fans être engagés dans rEglife.

Quant à la table j'ai Ibuvent en~tcndu les Lombards vaaier ironique(ont le présage aCHré de leur décadence » parce que tous les Particuliers s'attachant » leurs intérêts propres, ils fe détournent du Btea-pubUc. «

w 'f~r~M/«j' ¡.

.<CcaM!/M<VB.~CM<Bt

%~R i.'7'r~i.fE. 40~

'b-1

PtORBNCN;