Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 283 à 283 sur 436

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Observations sur l'Italie et sur les italiens, données en 1764, sous le nom de "Deux gentilshommes suédois". T. 3 / [par P.-J. Grosley]

Auteur : Grosley, Pierre-Jean (1718-1785)

Éditeur : [s.n.] (Londres)

Date d'édition : 1770

Sujet : Italie -- Descriptions et voyages -- 18e siècle -- Ouvrages avant 1800

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 4 vol. ; in-12

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k106894x

Source : Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, Résac K-7211

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30545474x

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 77 %.
En savoir plus sur l'OCR


SUR L~T~LIE. &~t

cette Lettre Leonem dit le Roid'Arragon, qui ~M~o~ ~4~M~<s interficiens deplumabat ~c no/?rt DraconH Mfer~czcntH~ mor~~Mj~ quod de eo non ent ampliùs mentio fuper terrani~. L'Impératrice Marguerite, veuve de l'Empereur Conrad avoit volé à Naples du fond de l'Allemagne pour racheter la vie de fon fils mais elle arriva trop tard, & elle obtint, pour toute confolation la permiffion de faire tranfporter fon corps du lieu profane oùilëtoit inhumé, dans l'Ëg!ife des Carmes. Un fimple Particulier érigea enfuite à fes frais, t une petite chape! le fur ce lieu même & autour de la colonne, au fommet

L'?~M du Diftique e(t une allu&tt la trahifon d'un certain Frangipani, Sje! gneur d'Ailura, où Conradin s'étoit rétugMt Dans le Chant X. St. :4. de la ~e~M rapila, le TaHonI a confacré cet événement & la punition qui le fuivit. Vénu~ venant Naples, pour demander à Manfred'edùf~; cours contre les BouJonnois, Rade il porto <?~ ove tradiro

.F// Corradin nella fuga M~M

Or ~'</<'m/)M crudele a D/o~/i~~t s la ~<r/-<< ~MM inculta f~t

NApm<.