Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 208 à 208 sur 436

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Observations sur l'Italie et sur les italiens, données en 1764, sous le nom de "Deux gentilshommes suédois". T. 3 / [par P.-J. Grosley]

Auteur : Grosley, Pierre-Jean (1718-1785)

Éditeur : [s.n.] (Londres)

Date d'édition : 1770

Sujet : Italie -- Descriptions et voyages -- 18e siècle -- Ouvrages avant 1800

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 4 vol. ; in-12

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k106894x

Source : Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, Résac K-7211

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30545474x

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 77 %.
En savoir plus sur l'OCR


La NoMeuc forme un Corps ÎI~ par des vues & des intérêts communs, diïtribué autrefois en trente Siéges, & aujourd'hui en cinq feulement, dont les Députes partagent Je gouvernement municipal avec le Peuple repréfenté par un Élu qui eft de fan choix.

Les deux Claires, la Nobleffe & le Peuple, forment à Naples les Etats-Généraux ou le Parlement de ia Nation. Le Clergé n'y fait point Corps distribue fous les deux ClaC (es dommantes i! eft répandu 6c confondu dans la Noble~le ou dans Ïe Peuple. II en eft ailleurs autrement, parce qu'ailleurs toutes les révolutions ont commencé par le haut Clergé qui s'en eft fervi, d'abord pour fe donner un état, & enfuite pour Panurer & l'augmenter. D'ailleurs la mu!tip!icité & même !e peu d'opulence en général des Evêchés des Deux-Siciles n'ont pu leur donner la conudération & la prépondérance qu'un petit nombre de Prélats unis par l'intérêt de Corps, ambitieux, nches & puiffans, ~coulèrent néceû~irement, &r-to~e'