levèrent leurs mains au ciel vers le 33 Soleil, qu~ils croyoient )c {cul Dieu du Ciel, & appelloient par cette raifon Baal Samaiji le 6~r c~ ( Ici le tradudeur Phi)on infére cctte remarque rétative à {on objet qui etoit de réfuter lès opinions iyftcmatiques des Grecs. ) C~ M'<?/? pas ~o/~ que nous /o~ fuuvent ces ~?0~ elles /cr~f~~ ~y~ co~noître les ~~o~ les ~?0~ Les Grecs n'y /hy/ pas ont /o~ pris M~ ~o/c ~o~r ?~~ autre trompes /~M~o~~ termes. Les vents impétueux agitèrent à tel point les arbres du pays de Tyr, que 3, les bois par l'agitation prirent feu & 3) brûlèrent une forêt. Oufbos prit un arbre & coupa les branches, fur leC. 9) quelles il eut la hardieSe de fe mettre en mer. Il consacra au vent & au feu M deux colomnes il les adora 3 & leur fit